L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 23 avril 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Belle fuyante
Antonio Tabucchi   Pour Isabel
Gallimard - Du Monde Entier 2014 /  16,90 € - 110.7 ffr. / 151 pages
ISBN : 978-2-07-014714-4
FORMAT : 14,5 cm × 20,5 cm

Bernard Comment (Traducteur)
Imprimer

Un court et beau roman d’Antonio Tabucchi, écrivain italien décédé à Lisbonne le 25 mars 2012. Traducteur de Pessoa, il connaissait et aimait le Portugal, et ce dernier roman sonne aujourd’hui comme un adieu délicat.

En fait, Tabucchi l’avait rédigé en plusieurs étapes jusqu’en 1996, mais le texte était resté inédit de la volonté même de son auteur qui désirait qu’il ne fût pas publié de son vivant. Il en parlait ainsi dans un entretien à la revue Leggere en juin 1994 : «Depuis quelques années j’écris un roman que j’espère bientôt conclure. Le personnage principal sera justement Isabel, la même femme qui dans Requiem n’apparaît pas, ou plutôt est seulement esquissée et qui à un certain moment apparaît mais comme une sorte de Convive de pierre. (…)» (cité par B. Comment, p.151). En exergue : «Ce livre, dans l’hypothèse du mandala, serait dédié à une femme du cercle de l’Evocation (…)».

Tadeus Slowacki, le narrateur, entraîne son lecteur fasciné à la recherche d’Isabel. Isabel disparue pour toujours… et qui revit de cercle en cercle, par les témoignages d’amis ou de gens qui l’ont connue. Tant de facettes pour la jeune fille née dans une vieille famille portugaise, et que son amie d’enfance évoque, qui a disparu mystérieusement dans le Portugal de Salazar, en proie à la dictature. Isabel, présente dans quelques récits, était apparue une dernière fois dans l’œuvre de Tabucchi en 1991, dans Requiem donc, déjà absente. C’est donc à une ultime rencontre que nous convie l’auteur.

Dans une très belle langue, Tabucchi nous entraîne dans ce voyage mystérieux, dont on sait dès le départ qu’il est impasse puisque nul ne peut se vanter de cerner une personne dans son entier, pas davantage que l’on ne peut atteindre la Connaissance ; mais entreprendre ce voyage initiatique a un sens…

Un roman sur la perte, sur l\'inatteignable, dont on savoure chaque phrase.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 15/12/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Il se fait tard, de plus en plus tard
       de Antonio Tabucchi
  • L'Ange noir
       de Antonio Tabucchi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd