L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 26 juin 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Secret de famille
Anne Icart   Si j’ai bonne mémoire
Robert Laffont 2015 /  19 € - 124.45 ffr. / 305 pages
ISBN : 978-2-221-15678-0
FORMAT : 13,6 cm × 21,5 cm
Imprimer

Suite de Ce que j’ai pu dire te d’elles, Si j’ai bonne mémoire poursuit les aventures de la famille Balaguère, et peut tout aussi bien se lire indépendamment.

Violette, épouse de Raphaël, l’un et l’autres vétérinaires et parents d’un petit Gabriel, décident après un séjour parisien de quelques années, de revenir s’installer à Toulouse, près de la mère et des tantes de Violette. Celles-ci mènent avec talent une maison de haute couture dans la ville rose. Violette est obsédée par le souci de découvrir qui est son père, secret que sa mère s’est toujours refusée à lui dévoiler. Cette mère vers laquelle elle revient donc s’installer alors que celle-ci connaît d’inquiétantes absences de mémoire.

Le coeur de l’intrigue est donc ce secret familial et la façon dont, génération après génération, les femmes Balaguère doivent assumer leur solitude et leurs amours perdues. Violette est-elle parvenue à rompre cette malédiction ?...

Assez vite le lecteur devine les étapes construites par Anne Icart dans cette intrigue cousue de fil blanc... qu’on ne dévoilera pas… Une fin ambiguë qui laisse présager un troisième tome des aventures de la tribu Balaguère. Anne Icart a écrit un roman populaire pour grand public ; il ne faut y chercher ni style remarquable, ni personnages complexes, ni sans doute ce qui fait la littérature, mais un simple moment de distraction.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 08/05/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd