L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 23 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Liberté pour les ibis
Kazushige Abe   Nipponia Nippon
Philippe Picquier 2016 /  17 € - 111.35 ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-8097-1142-4
FORMAT : 13,1 cm × 20,5 cm

Jacques Lévy (Traducteur)
Imprimer

Il s’agit d’abord de libérer des oiseaux en cages, emprisonnés au nom d’un vague principe nationaliste : l’ibis – Nipponia Nippon de son nom exact – est un oiseau asiatique dont l’espèce a survécu, difficilement, au Japon et en Chine. Lorsque le Japon décide de relancer l’espèce nationale en important deux ibis chinois, Haruo Toya, un jeune homme en quête de sens, décide de libérer ces oiseaux auxquels, du fait de son nom, il se sent lié. Le voilà qui élabore un projet pour solutionner de manière définitive le problème des ibis, une opération de libération dans le dernier sanctuaire des ibis nippons, l’île de Sadô… Mais sur le chemin de ce projet, le jeune homme révèle bientôt une nature plus sombre, une histoire plus triste et un dessein plus complexe que la seule cause animale. In bed with a psychopathe ?...

Après Sin semillas, roman glaçant d’une petite ville japonaise aux intrigues douteuses, Kasushige Abe livre cette fois le récit inquiétant d’une névrose qui se déploie peu à peu jusqu’à l’impensable. Si Haruo, le héros, semble au départ un jeune homme un peu étrange et isolé, animé par des projets surréalistes, on découvre peu à peu sa face sombre, son côté obsessionnel, voire une tendance sociopathe, agressive. L’auteur prend le point de vue de Haruo, le suit dans ses obsessions, ses aigreurs, et à travers ses monologues à la logique tordue, ses lectures ornithologiques sur internet, ses rapports avec les siens, on découvre peu à peu un adolescent perturbé, instable, dont le passé révèle toute la folie menaçante.

La «réponse définitive à la question nipponia nippon» finit par ressembler à une version écologiste de la «solution finale». Avec la figure de ce personnage solitaire, renfermé et aigri, c’est le tableau d’une certaine jeunesse qui émerge, une jeunesse désabusée qui choisit de se murer dans le virtuel et la solitude du fait d’un puissant sentiment d’échec. En arrière-plan, la société japonaise, à l’instar des parents de Haruo, semble désemparée par cette jeunesse qui récuse toutes ses valeurs.

Toute l’habileté de l’auteur réside dans la progression, lente et implacable, du récit, rythmé par les névroses du héros, jusqu’à la révélation des drames passés et des drames à venir. A mi chemin du drame psychologique et du thriller écolo, ce roman, court, est d’une redoutable efficacité et passionnera tous ceux qu’une plongée dans les abîmes d’une psyché criminelle fascine.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 23/05/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Sin semillas
       de Kazushige Abe
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd