L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 21 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Beau de jour
Ira Ishida   Call-boy
Philippe Picquier - poche 2017 /  9 € - 58.95 ffr. / 301 pages
ISBN : 978-2-8097-1290-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Première publication française en mai 2016 (Philippe Picquier)

Rémi Buquet (Traducteur)

Imprimer

Il existe un monde où les désirs sont simples, les fantasmes aisés, les rêves accessibles, les tabous envolés, les partenaires plaisants et les avances aisées. Ryo Morinaka, un jeune homme désabusé, étudiant absentéiste et barman appliqué, entre un jour dans ce monde. En l'occurrence, il entre au service de Mme Midoh et de son entreprise d'un genre un peu particulier... et complètement illégal : la prostitution de luxe. Call Boy donc, mais un call boy bientôt très recherché, à la fois distant et sensible, discret et efficace, l'un de ces hommes qui comblent vos désirs à des tarifs déraisonnables. Ryo, qui semblait jusque-là étranger à la vie, au désir, au plaisir, trouve un sens à son existence : non par appât du gain mais par la révélation de cette réalité sensuelle qui jusque-là lui échappait, et qu'il explore chez les autres. La prostitution comme une manière de combler le vide existentiel, comme une thérapie pour le spleen ? Ou juste un passe-temps ?

La prostitution est un sujet complexe à traiter, il s'agit d'éviter le graveleux et la complaisance, d'observer sans s'impliquer, de comprendre tout en maintenant une distance. Ira Ishida ne cède pas à la facilité avec ce roman subtil, fort bien traduit, qui entraîne son lecteur dans un récit intimiste, où l'on se dévoile en même temps que l'on se déshabille. La plume est parfois leste, elle n'est jamais lourde, toujours plaisante. Ryo fait, en quelque sorte, son éducation sentimentale dans ce roman où le sexe tarifé semble à la fois un art, une forme de don et en même temps une fuite. Geisha au masculin, il traverse les paysages du désir féminin avec cette légèreté que l'on croyait réservée à Don juan, l'homme qui aimait toutes les femmes. Trouvant, en chaque cliente, un écho de son désir (mais également de ses névroses), il sait caresser les âmes comme d'autres ne caressent que les corps.

Dans un style à la fois sobre et empreint d'une immense sensualité, Ira Ishida ne s'égare jamais mais guide son lecteur dans ce labyrinthe du désir assouvi. Les personnages sont à peine brossés - Shynia, le call boy stéréotypé, Mme Midoh en figure de matriarche torturée, Megumi, amoureuse candide... L'enjeu n'est pas non plus dans la galerie de saynètes sensuelles, mais bien dans une interrogation, celle du désir et du plaisir, et du droit que l'on a à y accéder. Bien évidemment, la morale parfois affleure, la normalité se manifeste, le monde réel, celui des honnêtes gens et des tabous inviolés, exige son tribut...

Pour les amateurs de fables psychologique et joyeusement érotique, pour ceux qu'une vision intimiste de la sexualité attire : un récit dans lequel il est doux de se perdre.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/10/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd