L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 22 septembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Famille, je vous aime
Anne Icart   Le Temps de Lilas
Robert Laffont 2017 /  19 € - 124.45 ffr. / 306 pages
ISBN : 978-2-221-19278-8
FORMAT : 13,6 cm × 21,6 cm
Imprimer

Après le roman sur Blanche - Ce que je peux vous dire d’elles - et celui sur sa fille Violette - Si j’ai bonne mémoire -, Anne Icart finit sa trilogie avec Le Temps de Lilas. Une histoire tendre et chaleureuse de femmes, de sœurs, de mères.

Sous l’apparente douceur du cocon familial gronde la violence des sentiments ; portés par une écriture ultrasensible, nous sommes entraînés dans cette saga sur quatre générations, des années cinquante à nos jours. De la minuscule bicoque dans un petit village des Pyrénées aux ateliers de haute couture de la maison Balaguère à Toulouse, Anne Picart crée ce petit monde que les accidents de la vie et certains choix ont rendu presque exclusivement féminin. Il y a d’abord Anna qui a élevé ses trois petites-filles, Angèle, Justine et Babé, très tôt privées de mère.

Angèle, la mère de Blanche, brillante et fragile journaliste à La Dépêche du Midi, Justine l’indépendante, la féministe, couturière aux doigts de fée qui, partie de rien, crée sa propre maison et devient la coqueluche des élégantes toulousaines ; la douce et vaillante Babé, pilier de cette tribu peu conventionnelle dans laquelle grandit Violette, vétérinaire, mariée à Raphaël et mère du petit Gabriel. Garance, la demi-sœur de Violette par son père, est à son tour enceinte sans l’avoir voulu. Que va-t-elle faire ? Avorter ou garder l’enfant ? Qui va succéder à Justine pour diriger la maison de couture ?

Coloré comme une promenade dans la ''Ville rose'', le roman sur cette famille de femmes émancipée avant l’heure est passionnant et explore avec autant de tendresse que d’acuité toute la complexité des liens maternels et filiaux. On a là toutes les qualités d’un beau récit populaire, écrit avec des mots ordinaires qui sonnent juste. Il aborde les grands thèmes universels qui fondent la vie en société et les liens fusionnels dans une famille de femmes, ainsi que la mémoire, la passion, la place du père en retrait. Il est peut-être nécessaire de lire la trilogie pour mieux situer les nombreux personnages parmi lesquels les portraits secondaires sont très intéressants.

Comment trouver sa place dans une grande famille où la solitude n’existe pas, et dans laquelle les codes sont précis ? Il y a beaucoup d’amour dans le cheminement de l’histoire, avec une fin logique que l’on devine très tôt dans le récit.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 19/04/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd