L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 25 mai 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Chantage au plus haut niveau
Anne Perry   Un traître à Kensington Palace
10/18 2017 /  14,90 € - 97.6 ffr. / 346 pages
ISBN : 978-2-264-07064-7
FORMAT : 13,0 cm × 19,7 cm

Florence Bertrand (Traducteur)
Imprimer

Trente-troisième volume de la série des aventures de Thomas Pitt et de son épouse Charlotte, Un traître à Kensington Palace se situe en 1899, alors que la menace d’une seconde guerre avec les Boers se profile. Désormais chef de la Special Branch, Thomas Pitt se voit appelé par la vieille reine Victoria à tirer au clair la mort mystérieuse d’un des proches de la reine, John Halberd. Celui-ci a été retrouvé mort dans la rivière Serpentine ; dans un premier temps, l’enquête policière a conclu à un simple accident.

Vieillie et fatiguée, la reine s’inquiète de la politique que pourra mener son fils, le prince de Galles Édouard, bien connu des différents lieux de plaisir, refuge lié à l’inactivité à laquelle l’a condamné la longévité de sa mère… Auprès du prince, la figure inquiétante d'Alan Kendrick, dont l’influence tient entre autres à son savoir faire en matière d’élevage de chevaux de course. En mère et en reine, Victoria s’inquiète de cette relation douteuse…

Condamné au silence, Thomas Pitt est bien seul pour mener une enquête difficile dans un milieu qui l’intimide, celui de l’aristocratie, car il sait qu’il est loin d’en posséder tous les codes. À son corps défendant, Charlotte et sa sœur Émily vont l’aider en utilisant leur savoir faire mondain et les relations d’Émily. Anne Perry en profite pour dépeindre une société de femmes riches et oisives que commencent à pénétrer les opinions des suffragettes et les débuts timides du féminisme.

L’enquête va de rebondissements en rebondissements, et joue sur l’art subtil du chantage, vice ou vertu selon les raisons qui le déterminent… Anne Perry n’a pas à prouver son talent de romancière, et il est plaisant de retrouver sous sa plume le Londres aristocratique des derniers temps de l’époque victorienne. Les personnages secondaires sont bien campés, avec une assez forte présence des domestiques qui évoquent un peu l’univers voisin de la série Downton Abbey.

Bref, une lecture divertissante, qui n’exige pas d’avoir lu les ouvrages précédents de la série. Les lecteurs fidèles éprouvent, eux, le plaisir de voir vieillir de façon vraisemblable leurs héros.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 28/04/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd