L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 17 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

JFK est mort
Jeanne-Martine Vacher   La Traversée du Potomac
Panama 2008 /  19 € - 124.45 ffr. / 266 pages
ISBN : 978-2-7557-0318-4
FORMAT : 15,0cm x 20,0cm
Imprimer

La nouvelle vient de tomber, le Président John Fitzgerald Kennedy vient de mourir, des suites de l’attentat de Dallas. En ce mois de novembre 1963, une jeune fille écoute religieusement les nouvelles qui tombent au compte-goutte. Même si elle vit en France et que son univers est si loin de cet évènement, celui-ci a pourtant un impact inexplicable. Le silence est de rigueur dans les rues, les kiosques de journaux regorgent de portraits-souvenirs, la photographie de John John saluant le cercueil de son père en première page.

Elle ne pensait pas que cette mort sonnerait le glas de son enfance, elle qui écoutait inlassablement Françoise Hardy, lisait en cachette Histoire d’O, va découvrir un monde jusqu’alors inconnu. En rencontrant Eunyce, une noire américaine, elle s’introduit dans une réalité brute : le blues et le gospel, mais aussi l’injustice de la ségrégation, l’envie toujours présente de participer même silencieusement à cette lutte. Il est loin le temps de l’insouciance, des virées en moto avec Mark ; elle s’inscrit à présent dans l\'Histoire, douloureuse, consciente de la complexité de la vie.

De Beethoven en passant par Claude François, Jeanne-Martine Vacher s’enlise dans un livre torturé. Portraits hachés, style décousu et mal maîtrisé, La Traversée du Potomac est une traversée bigarrée et hasardeuse. Le récit s’évade, sans cohérence aucune, papillonnant dans les lointaines contrées de l’impossible compréhension. Perdu et déçu, le lecteur le plus aguerri s’ennuie ferme devant ce galimatias opaque.


Catherine Martinez-Scherrer
( Mis en ligne le 26/06/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd