L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Biographies, Mémoires & Correspondances  
 

Manchette Intime ?
Jean-Patrick Manchette   Journal 1966-1974
Gallimard - Folio 2015 /  11,90 € - 77.95 ffr. / 944 pages
ISBN : 978-2-07-046307-7
FORMAT : 10,5 cm × 17,5 cm
Imprimer

Jean-Patrick Manchette est connu pour ses romans noirs (La Position du tireur couché, Que d’os ! Nada), ses chroniques, ses scénarios, ses traductions. Voici son journal intime, avec plus de 900 pages.

Le risque du journal intime est d\'enfermer le lecteur dans une quotidienneté d’où rien de probant ne sort. A ce titre, l\'objet littéraire proposé ici est difficile à cerner. Jean-Patrick Manchette cultive sa neurasthénie au jour le jour, se perd dans l’alcool, les cigarettes, la fatigue, cherche sans arrêt de l’argent, accumule des travaux de tous genres (scénarios, romans de gare ou pornographiques, articles). Le tout est agrémenté d’articles de journaux sur la situation politique, de quelques réflexions sur le cinéma, l’Histoire, la philosophie (outre les lectures de polars et romans de science-fiction qu’affectionne l’auteur) mais on a du mal à cerner la réelle utilité de l’ensemble.

Sur 900 pages, il est quelque peu lassant de retrouver les mêmes problèmes d\'autant que ceux-ci sont rarement détaillés avec soin pour en retirer une quelconque substance. Bien trop souvent, les avis sur les films et les romans se résument à quelques superlatifs ou rejets («Merdeux») sans autres considérations qui permettraient de saisir plus avant ce que le romancier pouvait leur reprocher réellement. Il en va de même pour les faits politiques de l’époque qui sont rarement analysés pour exposer une vision singulière de l’auteur à leur propos. Jean-Patrick Manchette, proche des situationnistes, dégaine bien quelques piques concernant la gauche (Sartre) mais dans l’ensemble, on peine à saisir sa position intime sur la société en général. L\'époque surgit certes mais par petits fragments seulement, peu loquaces ni vraiment intéressants.

On a l’impression en définitive d’une sorte de «liste de courses» sur tout un tas de sujets, à laquelle il manquerait un développement plus conséquent. Un journal intime qui manque d\'intimité.


Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 27/05/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd