L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 17 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Essais littéraires & histoire de la littérature  
 

Promenade subversive
Gilles Plazy   Le Paris surréaliste
Alexandrines (Editions) - Le Paris des écrivains 2016 /  7,90 € - 51.75 ffr. / 112 pages
ISBN : 978-2-37089-024-5
FORMAT : 10,5 cm × 15,2 cm
Imprimer

Dans la collection \"Le Paris des écrivains\", le Paris d\'André Breton et de ses petits camarades surréalistes s\'imposait ! En effet, dans Le Paysan de Paris, Les Pas perdus, Nadja, Les Dernières nuits de Paris, récits poétiques des années 20, Paris est un personnage à part entière. Le surréalisme est né, a vécu et est mort à Paris. La capitale française est aussi le haut lieu poétique et politique des frasques révolutionnaires des parisiens Breton, Aragon, Eluard, Soupault et des autres.

On se promène avec Gilles Plazy qui dresse en même temps un portrait de ces jeunes gens subversifs, obsédés par l\'amour, la beauté, le merveilleux, la poésie, la révolution... et la gloire par la même occasion, ce durant les années 20 et 30. On voit que les surréalistes ont parcouru le tout Paris. Que ce soit pour des photos célèbres (à l\'Eglise Saint Julien le Pauvre, dans le cinquième arrondissement, au début des années 20), dans les cafés où les réunions politiques faisaient rage, rue La Fayette, aux cinémas de Montparnasse, la tour Saint Jacques de Nadja (1928), l\'hôtel des Grands-homme près du Panthéon où naquirent Les Champs Magnétiques (1919), l\'atelier de la rue Fontaine où Breton a vécu jusqu\'à sa disparition en 1966, les impasses, les rues, les théâtres, les quais, les frontons, les trottoirs... les lieux ne manquent pas dans ces promenades surréalistes ! Nadja, texte surréaliste par excellence, est aussi un guide sur le Paris des années 20 avec ces clichés, librairies, boutiques, statues, marchés, cafés, jardins, etc. Le surréalisme participe de cette déambulation historique et poétique dans Paris.

Le livre, construit dans un désordre chronologique mêlant la naissance, la gloire puis la mort du surréalisme, passant par Apollinaire, Lautréamont, Jacques Vaché, Dada et d\'autres, dresse un panorama géographique et thématique tout à fait intéressant. Paris étant non seulement la source d\'inspiration des poètes mais aussi l\'acteur principal du hasard objectif nécessaire aux rencontres, aux mystères, au désir, à l\'amour et à la lumière qui catalysèrent les textes surréalistes. Ce retour aux origines de ce mouvement unique dans l\'histoire de la littérature permet de restituer les lieux historiques qui ont vu la naissance d\'œuvres ou de moments importants du mouvement.

A lire, à noter, à méditer pour se rendre sur les lieux de la création...


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 06/05/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd