L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 août 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

On the road
Dorothy Allison   Retour à Cayro
Belfond 2016 /  21 € - 137.55 ffr. / 563 pages
ISBN : 978-2-7144-7417-9
FORMAT : 14,0 cm × 22,5 cm

Michèle Valencia (Traducteur)
Imprimer

Un roman américain qui swingue comme un vrai bon vieux Rock’n’Roll. Peut-on jamais repartir à zéro, oublier son passé et faire admettre que l’on a changé ? C’est la question qui hante Délia, le personnage principal, que l’on suit sur plusieurs décennies. Elle a quitté un mari violent et ses deux petites filles pour suivre en Californie Randall Pritchard et son groupe de rock dont elle devient l’égérie et la chanteuse ; et les addictions aux drogues et à l’alcool. Tournées, concerts, la route, Délia se sent une sorte de Janis Joplin dont elle a d'ailleurs la même voix éraillée.

Le rêve se brise brutalement quand Randall se tue en moto. Finie, la Beat Generation, retour aux sources, à Cayro en Géorgie, avec la fillette Cissy qu’elle a eue de lui. Après un retour cauchemardesque, comment se faire accepter de nouveau par ses filles dans une petite ville où le pasteur régit tout ? Comment recomposer une famille avec des éléments disparates et parfois hostiles ? Il est long et difficile de faire admettre aux autres que les gens valent mieux que l’idée qu’on s’en fait. Dorothy Allison rend leur dignité à ceux qui sont souvent jugés superficiellement.

D’emblée, le sujet de Retour à Cayro malmène et pulvérise le rêve américain du Home Sweet Home, en se polarisant sur la violence de l’intolérance dans un pays puritain divisé entre des Eglises adverses et le mouvement hippie. L’auteur utilise tout un vocabulaire religieux puissant, apocalyptique. Deux mondes distincts s’affrontent : celui des paillettes et du show business à Los Angeles, et le mirage de pionniers revenus sur une terre idéale soumise au regard de Dieu, que Dorothy Allison traite avec tendresse et émotion, de façon humoristique.

«Qu’est-ce qui met fin à la peine ? Qu’est-ce qui guérit le cœur ? Délia l’ignorait. Elle avait essayé de se guérir de la douleur et elle pensait qu’elle n’avait réussi qu’à l’éloigner. Combien de temps peut-on tenir la douleur à distance ?» (p.420). Ce long roman, puissant dans sa forme et sa matière, met en parallèle le remord, la rédemption et la résilience des personnages, révélant leurs personnalités profondes et retissant des liens brisés.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 27/01/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd