L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

L’enfant albinos
Victor Lodato   Edgar et Lucy
Liana Levi 2018 /  24 € - 157.2 ffr. / 604 pages
ISBN : 978-2-86746-980-0
FORMAT : 14,5 cm × 21,0 cm

Carine Chichereau (Traducteur)
Imprimer

Dans un premier roman intéressant, Victor Lodato nous dressait le portrait de Mathilda Savitch, adolescente en colère et révoltée contre la mort de sa sœur (Liana Levi, 2009). Dans celui-ci, c’est Edgar, huit ans, qui nous intéresse.

Il vit au 21, Cressida Drive à la sortie de Ferryfield, petite ville du New Jersey, avec sa mère Lucy, coiffeuse alcoolique, paumée et égoïste, et sa grand-mère italienne adorée, Florence, qui aime et dirige son petit monde. Les deux femmes sont veuves ; Franck, père maniaco-dépressif, s’est suicidé en voiture, et le grand-père Pio, après une vie d'un travail très dur, est mort lui aussi. Le garçon, les cheveux blancs, la peau très claire et les yeux verts, est émotionnellement riche mais fragile, hypersensible et un peu à l’écart des autres... qui se moquent de lui. Son intelligence lui permet de relativiser le mauvais caractère de sa mère et d’anticiper ce qu’il va lui arriver en créant des personnages.

L'architecture du récit repose sur sept livres soigneusement construits lui conférant une majesté et une gravité convaincantes. Le monde de Lucy et Edgar est riche des mystères que la mère refuse de révéler : pourquoi Franck a-t-il plongé en voiture d’un pont ? Pourquoi Lucy sort-elle avec le boucher, homme gentil et plein de bonne volonté mais si rustre ? Le petit garçon est un peu déboussolé, observe attentivement et remue toutes ces histoires silencieusement en partageant des rituels de vie qui le rassurent et lui donnent quelques repères ; sa grand-mère n'est pas le moindre. Son point de vue est celui qui marque le plus, visionnaire et lumineux.

Quand Florence meurt, Edgar et Lucy sont perdus, tristes, livrés à eux-mêmes. Un homme barbu, observant Edgar depuis un pickup vert, vole à son secours lors d’une bagarre entre enfants qui tourne mal. Edgar part avec lui volontairement et se laisse porter par l’aventure, tout en restant mentalement en relation avec sa grand-mère... allant jusqu’à l’entrevoir dans la forêt...

Un conte romantique sur le chagrin et la rédemption, roman attachant sur le difficile apprentissage de la vie, sans invraisemblance ni sentimentalisme. Un beau roman américain, bien construit et onirique, pour tous les amateurs du genre.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 07/03/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd