L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 septembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Serial killer
Jayne Anne Phillips   Tous les vivants - Le crime de Quiet Dell
Seuil - Points 2017 /  8,40 € - 55.02 ffr. / 600 pages
ISBN : 978-2-7578-6604-7
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication française en janvier 2016 (L'Olivier)

Marc Amfreville (Traducteur)

Imprimer

Né en 1952, Jayne Ann Phillips s'est imposée dans un premier temps comme auteur de nouvelles (Black Tickets, 1979) ; le public français l'a découverte à l'occasion de la publication par les éditions Bourgois de son roman Lark et Termite.

Tous les vivants. Le crime de Quiet Dell
reprend un fait divers réel : les crimes d'un ''serial killer'', Cornelius O. Pierson, qui, en 1931 dans l'Illinois, assassina la jeune veuve Asta Eicher et ses trois enfants. L'assassin fut finalement démasqué par la police et exécuté. Jayne Ann Phillips reprend cette histoire et en fait un beau récit romanesque. Le lecteur entre doucement dans l'intimité de la famille d'Asta, par le récit de l'héroïne principale, la jeune Annabel, neuf ans, passionnée de théâtre, qui vit entre rêve et réalité, dans la mémoire de sa grand-mère décédée, Lavinia, aux côtés de sa mère la belle et artiste Asta, sa soeur Grethel «différente» depuis une maladie infantile, et son frère Hart, «l'homme» de la famille depuis la disparition du père, tué par un tramway. Le roman s'ouvre sur les confidences d'Annabel, le 24 décembre 1930 : «Quand on change d'année, le vent porte le carillon des cloches. Toutes les années passées tombent comme une pluie de lumières».

Un ami de la famille, Charles, revient pour les fêtes de Noël avec l'intention de demander Asta en mariage et de prendre en charge la famille. Mais Asta a pris une autre décision : épouser un certain Cornelius Pierson, qu'elle a rencontré à l'occasion d'annonces matrimoniales, Cornelius Pierson, en fait un certain Harry Power, personnage inquiétant, considéré comme l'un des premiers ''serial killers'' américains. Ce Landru américain se rapprochait de veuves qu'il pensait riches, pour les séduire, les assassiner et les dépouiller.

Bien que le lecteur connaisse la fin de l'histoire - qui a inspiré le célèbre film de Ch. Laughton, La Nuit du chasseur, 1955 -, Jayne Ann Phillips construit un récit à suspense, d'autant plus prenant qu'elle y mêle des photos en noir et blanc ; elle suit au plus près les membres de la famille et le drame qui monte. Tout au long du récit, la voix de la petite Annabel scande l'action, tandis qu'une journaliste, Emily Thornhill, trente-cinq ans, mène l'enquête. Patiemment, elle retrouve des témoins de la vie de la famille Eicher, à commencer par le chien Duty, des objets : Mrs. Pomeroy, la poupée d'Annabel, un lambeau de soie usée ; elle redonne vie et sensibilité aux victimes tandis que leur meurtrier est une incarnation du Mal.

Au-delà du fait divers et de son traitement romanesque, c'est aussi l'Amérique de la grande dépression que Jayne Ann Phillips fait revivre, avec ses multiples perdants, ses campagnes profondes dévastées ; une Amérique parcourue par des trains, avec quelques voitures, l'importance de la presse. Jayne Ann Phillips sait distiller ses effets, installer l'empathie avec ses personnages, mêler le réel et le rêve, créer une atmosphère.

Un beau roman sensible, dont la traduction de Marc Amfreville rend la langue poétique. Une histoire qui habite longtemps après la lecture de la dernière page.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 12/04/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd