L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Le Maître et la Pompadour
Franck Ferrand   Le Bal des ifs - Mémoires de Mme de Pompadour
J'ai lu 2013 /  7.60 € - 49.78 ffr. / 443 pages
ISBN : 978-2-290-05717-9
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en février 2000 (Flammarion)
Imprimer

Rien ne dispose la jolie Jeanne Antoinette Poisson à accéder un jour au titre de marquise de Pompadour. Née roturière, de parents sans fortune, la petite bourgeoise reçoit heureusement du Ciel des talents prometteurs. Un doux filet de voix, une beauté gracieuse, et surtout un esprit piquant lui valent l\'admiration de son entourage. Le surnom de \"Reinette\" convient d\'autant mieux à la jeune fille que sa mère ambitionne pour elle les plus hautes distinctions. Jeanne épouse à vingt ans un \"mari de fortune\" sans éclat, mais aux quartiers de noblesse irréfutables. Si la nouvelle mariée savoure ses entrées dans les salons parisiens, elle n\'en rêve pas moins de connaître les splendeurs de la cour.

Les chasses du roi favorisent une première rencontre dans la forêt de Sénard. La belle attire suffisamment l\'attention du souverain pour que celui-ci la convie à un rendez-vous masqué au bal des ifs. Les amours du roi et de la bourgeoise sans fortune soulèvent l\'indignation de la cour. Les médisants se jettent sur cette proie facile qu\'ils accablent des plus viles noirceurs. Une présentation officielle à la Reine et l\'acquisition du titre de Pompadour assoient sérieusement l\'autorité de l\'heureuse élue. De rares amis soutiennent fidèlement la nouvelle favorite, dont les salons retentissent des suppliques de prétendants obséquieux. Le tendre attachement du souverain pour sa belle amie évolue au fil des années en sollicitude respectueuse. Après avoir égayé les sombres humeurs de son maître, la séduisante marquise aspire désormais à une entente intellectuelle.

Les missions diplomatiques requièrent toute l\'attention de cette interlocutrice privilégiée des plus grandes capitale d\'Europe. Vingt ans de fidélité au roi associent définitivement la somptueuse égérie de Van Loo au règne d\'un souverain bien-aimé. Les mémoires de la marquise de Pompadour n\'existent pas. A défaut de confessions, les souvenirs des dignitaires de la cour de Louis XV témoignent à l\'envi d\'une destinée exemplaire. Franck Ferrand dans Le Bal des ifs sait rendre attachant un personnage trop souvent décrié de son temps, mais que nombre d\'artistes saluèrent à sa mort. La longue prééminence de la marquise à la cour du roi de France s\'avère d\'autant plus extraordinaire que sa présence exacerbe les sourdes rivalités de partis en conflit. \"Tout n\'y est que services rendus et obligations dues\", se plaint la nouvelle dame du Palais de la reine. Son habileté politique et son goût des plaisirs raffinés illustrent les liens profonds qui l\'attachent jusqu\'à sa mort au roi infidèle. Le rappel édifiant de Mme de Maintenon la soutient dans les moments douloureux où faiblit la protection du monarque.

Malgré les qualités indéniables de cette puissante ambitieuse, Franck Ferrand dresse un portrait un peu trop idyllique de la favorite du roi. L\'auteur paraît tomber lui aussi sous le charme de la célèbre marquise. L\'image de Jeanne de Pompadour en pauvre brebis innocente égarée au milieu de loups affamés manque sensiblement de crédibilité dans un milieu aussi détestable. L\'attachement inconditionnel de Jeanne à son maître vénéré transforme Louis XV en bienfaiteur de l\'humanité. Si le souverain montre de sérieuses aptitudes à la galanterie, ses talents de monarque exigent plus de mesure. Le roi et sa cour dansent au-dessus d\'un volcan prêt à déverser sa violence contenue. Des finances laminées, un clergé divisé et des parlementaires en colère précipitent le pays dans une confusion avivée par de multiples défaites militaires. La belle marquise assiste de son sourire enchanteur aux dernières rondes d\'un bal qui s\'achève...


Christine Gallardo
( Mis en ligne le 15/07/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd