L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 mai 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Neverland pour adultes
Régis de Sa Moreira   Pas de temps à perdre
J'ai lu - Nouvelle génération 2003 /  5.50 € - 36.03 ffr. / 282 pages
ISBN : 2-290-32321-7
FORMAT : 11 x 18 cm

Roman paru une première fois aux éditions 00h00.com et Au diable vauvert en 2000.
Imprimer

Ben et Fontaine se croisent un beau jour dans une rue de la ville. Ils s’aiment vite et ne se quittent plus, prenant par la main le lecteur dans leurs aventures. Une fête hallucinée chez l’épicier du coin, à force musique aux vertus érotiques, jette les convives dans des spasmes incontrôlés. Les portes d’une maison vagabonde conduisent, l’une vers la banquise où les deux tourtereaux deviennent ours polaires, l’autre dans une dimension parallèle où ils échangent leurs sexes. Un lac à l’eau désaltérante abrite un monstre sympathique et amateur de beurks… Ces quelques anecdotes, parmi tant d’autres, plantent le décor de Pas de temps à perdre.

Régis de Sá Moreira offre avec ce premier roman une fable à l’énergie débordante. La plume y sautille, titillée par un imaginaire débridé. Ben et Fontaine sont comme deux enfants dans un bac à sable : ils jouissent de la vie sans lui poser de questions, la façonnant selon leurs désirs, sans inhibition aucune. On les suit volontiers dans cette ville particulière, où les rues et les maisons changent de place selon leur bon vouloir, ce qui ne facilite pas la tâche des facteurs du coin! L’un d’eux, Cow Boy, croise les deux personnages centraux et les aide dans une mission estimable : redonner leur sourire à des gens malheureux. Mais peut-on changer la nature humaine avec des cartes postales ?...

Tel est le message de ce roman, dont il ne faut pas exagérer l’intention philosophique ou moralisante : profiter et ne pas se compliquer l’existence. L’auteur redonne à ce bel aphorisme de sa vigueur. A travers les pérégrinations de ces deux personnages juvéniles et attachants, plus enfants qu’adultes, n’étaient leurs ébats amoureux, c’est tout un art de vivre qui se dessine, constitué d’amour et d’eau fraîche… un peu d’alcool en plus ! «Quelques années en arrière, lorsqu’ils avaient eu à choisir entre l’alcool et l’automobile, Ben et Fontaine s’étaient chacun de leur côté mis très sérieusement à la marche» (p.55), explique l’auteur, faisant moins l’apologie de la dive bouteille qu’une leçon de conduite… de vie.

Ces deux Peter Pan nous font renouer avec nos délires enfantins et les souvenirs de lectures oubliées, celles des contes où l’imaginaire régnait en maître. Descartes au placard et la «folle du logis» en adorable marâtre, le roman de Régis de Sá Moreira est comme une bouffée d’oxygène, une dose de mots qui soulagent et font du bien, un shoot littéraire. On en deviendrait accro !

L’écriture épouse parfaitement ce monde abracadabrantesque ; vive, spontanée, parfois maladroite mais comme un gamin qui trébuche, elle porte l’histoire à la perfection. On ne peut que conseiller ce roman à tous ceux que leur enfance taraude encore en vibrant quelque part. Chez tous ces adultes, le temps d’une lecture, il offrira comme une parenthèse enchantée.


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 13/08/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd