L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 23 avril 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Recherche Mademoiselle Chanel éperdument…
Jean Lebrun   Notre Chanel
Bleu autour - D'un lieu l'autre 2014 /  20 € - 131 ffr. / 280 pages
ISBN : 978-2358480581
FORMAT : 14 cm x 22 cm
Imprimer

Un livre de plus sur Chanel ? Non, une approche nouvelle, en forme d’enquête qui met en scène trois personnages : la grande Mademoiselle au premier plan, et, à l’affût, les deux enquêteurs Jean Lebrun, agrégé d’histoire, journaliste, homme de radio, et son compagnon Bernard Costa, disparu en 1990. L’idée était de lui, suivre Chanel, cette grande dame de la mode, à la fois présente et absente, se dérobant, pour réapparaître là où on ne l’attend pas.

Ensemble, avec patience, ils ont remonté le temps, suivi les traces, parfois infimes, scruté les indices, cherché les témoins, souvent peu connus ou oubliés ; découvert des liens surprenants : le jeune Bresson, Bresson avant Bresson en somme, très lié au «neveu» de Chanel, et que Chanel semble avoir toujours obsédé. Chanel : le personnage central des Dames du Bois de Boulogne ? Mouchette : un ultime défi à Chanel ? Des figures apparaissent aussi, esquissées, intrigantes, comme celle d’André Palasse, dont Chanel s’est occupé (bien ? mal ?) toute sa vie. Qui était-il vraiment ? Un enfant trop gâté, «mal» élevé ? Un homme dont on a bridé les talents ? Un perpétuel prisonnier de Mademoiselle ? L’enquête prend la forme de 25 courts chapitres, précédés d’un prologue, suivis d’un épilogue. Le titre du premier chapitres est prometteur : Boris donne la clé. Et la clé : «Elle reculera à mesure que vous avancerez vers elle. Vous aurez saisi ce qu’elle est quand vous aurez compris qu’elle est insaisissable».

Bernard Costa et Jean Lebrun vont ainsi avancer patiemment en essayant de resserrer l’étreinte. Toute biographie est impossible par définition, celle-ci sans doute davantage encore compte tenu des silences volontaires, des fausses pistes semées par le sujet, mais également de sa complexité, de ses revirements, de ses contradictions que reflètent ses amitiés. On ne «saisira» donc pas Chanel, mais on l’approchera, en la suivant dans ses refuges secrets (Corbère, près de Pau) au plus près des amis fidèles, entre autres Étienne Balsan qui la «lança» sur le monde dont elle fit une scène, au plus près de ses méthodes parfois douteuses comme son attitude avec les frères Wertheimer autour du célébrissime Chanel 5, le sulfureux Iribe qui appartient aux milieux d’extrême droite dans ces années trente, années de tous les dangers, ou encore son entourage allemand pendant la guerre.

Never explain never complain… Mademoiselle qui, toute sa vie a entendu tout contrôler, échappe à toute analyse réductrice et conserve son mystère, et c’est justement tout le charme de ce livre, fort bien écrit, plus de vingt ans après la disparition de Bernard Costa, tué par le SIDA. Une oeuvre de fidélité consacrée à une grande infidèle si l’on en croit Boris Kochno, «survivant de la haute époque des Ballets russes» qui l’a bien connue et la décrit ainsi régnant au centre de cercles concentriques : «Le premier cercle, ou du moins celui à qui elle faisait croire qu’il était le premier, est facilement identifiable : les proches collaborateurs qu’elle essore, les courtisans qu’elle manipule, les obligés du grand monde, qu’elle rince… (…) Pourtant elle avait ses fidélités». C’est aussi à la quête des autres cercles que se sont attelés Bernard Costa et Jean Lebrun.

Un livre passionnant dont la superbe couverture avec une Chanel élégante et mystérieuse donne le ton, bel hommage éclairé d’une iconographie neuve et fort belle.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 18/04/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Irrégulière
       de Edmonde Charles-Roux
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd