L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

L'énigme de la toile blanche…
F. Tülin   La Toile blanche
Bleu autour - La Petite collection 2014 /  9 € - 58.95 ffr. / 80 pages
ISBN : 978-2-35848-067-3
FORMAT : 13,0 cm × 17,1 cm

Ferda Fidan, Elif Deniz, Pierre Vincent (Traducteurs)
Imprimer

Un petit livre… presque rien, petit format, pour dire ce qu’il est difficile d’appréhender : le processus de création, la toile blanche… F. Tülin, peintre turque très connue dans son pays, construit depuis les années 1970 une œuvre exigeante, marquée au sceau de l’abstraction.

Dans ce court récit qu\'est La Toile blanche, journal écrit à Paris en mai 2010, on la suit de l’achat du matériel de peinture à la création d’une nature morte. Les sujets ? Des artichauts : «Jamais vu d’artichaut conique. On dirait des tulipes. J’en achète». Le travail du peintre, observer, observer son sujet, sa lente décomposition (et tenter de l’en préserver…), «reproduire», arrêter le temps, fixer l’instant, un refrain qui revient en ritournelle : «Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu»… Un récit à la fois descriptif et énigmatique, car finalement qui peut saisir l’instant magique ?… «Je touche la peinture. Je recule, je m’arrête. J’attends l’alchimie». Des dessins illustrent les différentes étapes…

Le plaisir de manier la pâte : «Je veux de la peinture à l’huile juteuse (…) Sa texture, son bruit, sa consistance… Je veux la remuer, la touiller dans de grands bols, la jeter sans façon sur la toile, charger la surface couche après couche, encore et encore».

La Toile blanche est précédée de L’Écran de cinéma, texte paru dans un autre recueil des éditions Bleu autour (Une enfance turque, juin 2014), souvenirs d’un grand-père aimant et d’un cinéma magique.

Dans l’un et l’autre texte, les couleurs tiennent une grande place : «Istanbul est gris-bleu, jaune-beige, couleur pierre, parfois anthracite (…) les coloris de l’artichaut rond sont sans charme. Le vert domine, plus que le violet. Le vert mat et le brun mat».


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 22/10/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd