L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 juin 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Refuge
Juliette Kahane   Jours d'exil
L'Olivier 2017 /  18 € - 117.9 ffr. / 185 pages
ISBN : 978-2-8236-1116-8
FORMAT : 14,2 cm × 20,6 cm
Imprimer

L’exergue du roman résume parfaitement et en quelques lignes l’état d’esprit des réfugiés, peu importent la période et le lieu. Hannah Arendt dit : «Nous avons perdu notre foyer, c’est-à-dire la familiarité de notre vie quotidienne. Nous avons perdu notre profession, c’est-à-dire l’assurance d’être de quelque utilité dans ce monde. Nous avons perdu notre langue maternelle, c’est-à-dire nos réactions naturelles, la simplicité des gestes et l’expression spontanée de nos sentiments». Ceci sert de fondement au récit de Jours d’exil qui relate l’occupation pendant quelques mois de l’été 2015 du lycée désaffecté Jean Quarré dans le XIXe arrondissement de Paris.

Ils sont d’abord 300 puis arrivent jusqu’à 1000 et leurs conditions de vie vont en se dégradant terriblement. Hannah, la narratrice, en fait l’auteur elle-même, vient en voisine, d’abord par curiosité puis chaque matin pour apprendre un peu mieux à connaître ces étrangers aux vies déchirées. Ce moment correspond à celui de la photo du petit Aylan mort et échoué sur une plage, qui a fait le tour du monde.

Ceux qui les aident, militants de gauche, bénévoles, tous de bonne volonté, tentent au début d’établir une forme d’autogestion irréalisable pour tant de monde. Dans la réserve, la nourriture disparaît, des bandes tunisiennes viennent faire du prosélytisme, c’est la pagaille et les nouveaux arrivants sont perdus. Dans les étages, le squat s’organise par zones géographiques, les Soudanais d’un côté, les Afghans de l’autre. Les réseaux sociaux sont très utiles pour récolter vêtements, meubles et nourriture. Sous la houlette de Mino, mystérieuse femme à poigne, s’organise la distribution de pain et de lait en de longues files, «one to one». Elle tient difficilement son monde.

Mais Hannah elle, pourquoi vient-elle contempler puis participer à ce naufrage humain ? «Tout le monde cherche quelque chose ici. Je suis sûre qu’elle a raison. Je sens que cette phrase m’est probablement destinée et qu’elle appelle une réponse même allusive. Sauf que ce que je cherche au lycée Jean Quarré, je ne saurais dire ce que c’est» (p.67). Les migrants arrivent après avoir été traités comme du bétail pendant la traversée jusqu’en Europe, puis pourchassés à Paris par les policiers qui jettent leur maigre ballot.

Quelle est la motivation des aidants ? Un passé militant, une charité chrétienne, l’amour de son prochain en tant qu’être humain ? Il n’y a pas de solution miracle, aucune structure pour les accueillir durablement n’existe : toujours du provisoire plus ou moins bâclé. Comment différencier les réfugiés politiques des migrants économiques ? Tant de questions sans réponses.

Le 23 octobre 2015, les forces de police font évacuer le lycée, quelques semaines avant les attentats. Ce roman, récit autobiographique, a le mérite de poser les questions sur deux mondes opposés qui se côtoient l’espace de quelques mois sans se mélanger, mais Juliette Kahane n’a malheureusement pas la solution à ce drame humain. Personne ne peut dire si elle existe.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 05/04/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd