L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 20 août 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Terminale B-1980
Thomas Raab   Metzger sort de son trou
Carnets Nord 2013 /  19 € - 124.45 ffr. / 307 pages
ISBN : 978-2-35536-074-9
FORMAT : 14,0 cm × 21,0 cm

Corinna Gepner (Traducteur)
Imprimer

Très loin de Mickael Blomqvist, le rédacteur en chef imaginé par Stieg Larsson, et Ericka Falk, écrivain sous la plume de Camilla Läckberg, deux brillants et sémillants enquêteurs, voici une sorte d\'OVNI dans le monde du polar : Thomas Raab a créé Willibald Adrian Metzger (WAM, comme son compatriote autrichien Mozart). Il vit à notre époque, son patronyme signifie «Boucher» en allemand et il n’a rien pour plaire. Jeune \'\'vieux garçon\'\' de 45 ans, solitaire, sans voiture ni portable, il est très porté sur le vin rouge (de qualité !). C’est un restaurateur méticuleux et reconnu de meubles anciens, les chaises Thonet et les salons Biedermeier n’ayant aucun secret pour lui. Pour aller de son vieil atelier à son appartement plein de bonnes bouteilles, il n’a qu’à traverser le jardin public...

Un soir d’hiver, en revenant de son atelier il bute sur un obstacle dans le jardin public et s’étale dans des déjections canines. Il reconnaît alors, éberlué, le cadavre de Felix Dobermann, son tortionnaire au temps du lycée, vingt-cinq ans auparavant : la Terminale B-1980. Une bande dirigée par Dobermann malmenait et s’acharnait sur Metzger, stoïque premier de la classe, par envie ou jalousie, c’est du moins ce qu’il croit, la suite du roman donnera un éclairage différent... «L’envie gouverne le monde, elle prend naissance dans les chambres d’enfants (…), elle respecte scrupuleusement sa devise : partout où sont réunies deux personnes ou plus - je suis là».

Dobermann est facile à reconnaître bien qu’il ait une énorme baguette plantée dans l’œil gauche. Willibald Adrian commence tranquillement son enquête, ce qui lui donne l’occasion de rompre la monotonie de son train-train et d’oublier ses idées tristes, car il a l’impression qu’il est concerné par ce crime et des indices confirmeront son intuition. Ses investigations lui donnent l’occasion de retrouver ses anciens camarades de terminale, à commencer par Popischill, devenu commissaire ; celui-ci a du mal à croire au crime... car le cadavre a disparu quand ils reviennent au jardin public...

Metzger n’a pourtant pas rêvé. Sa curiosité est attisée. Pour en savoir plus, il organise une réunion des anciens de la Terminale B–1980. Cette réunion lui donne quelques renseignements qu’il exploite entre deux beuveries ; l’intrigue avance dans la profusion de personnages, des noms autrichiens qu\'il faut pouvoir retenir. Metzger retrouve même son amour de jeunesse, Danjela Djurcovic, qui lui donne le courage d’aller jusqu’au bout de l’enquête... et de lui-même...

Six enquêtes de Metzger ont déjà été publiées en Autriche. Espérons que les cinq suivantes seront traduites en français afin de retrouver cet antihéros finalement attachant.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 06/12/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd