L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 23 août 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Enquête dans la Chine contemporaine
Xiaolong Qiu   Il était une fois l’inspecteur Chen
Liana Levi - Policiers 2016 /  19 € - 124.45 ffr.
ISBN : 978-2-86746-841-4
FORMAT : 13,7 cm × 21,0 cm

Adélaïde Pralon (Traducteur)
Imprimer

Un nouveau volume des aventures de l’inspecteur Chen Cao, qui porte sur les débuts du héros de Qiu Xiaolong. Une dizaine de romans ont déjà paru qui mettent en scène l’incorruptible inspecteur Chen dans une Chine du début du XXIe siècle atteinte par la corruption, la modernisation accélérée, les difficultés du quotidien, la surveillance constante du Parti communiste qui demeure tout puissant et ultime décisionnaire.

Chen Cao a en commun avec l’auteur une enfance marquée par la répression de la Révolution culturelle. Qiu Xiaolong, qui est né à Shanghai en 1953 (et a gardé Shanghai comme cadre de ses romans), a vu son père accusé par les Gardes rouges, en a subi les conséquences et, en dépit d’une scolarité perturbée par les événements politiques, a pu gagner les Etats-Unis en 1988 et s’y installer. Auteur d’une thèse sur le poète T.S. Eliot (auteur favori de Chen Cao…), il enseigne actuellement à l’Université de Saint-Louis.

Il était une fois l’inspecteur Chen relate les débuts de Chen dans une carrière de policier qu’il n’avait pas choisie mais qui lui a été imposée par le régime. Dans le premier chapitre, \'\'Dénonciation des tigres de papier\'\', le jeune inspecteur élucide le mystère de la mort d’un vieil homme, trouvé dans une rue obscure, non loin d’une «table privée» où il avait dîné.

Comme toujours dans les aventures de Chen Cao la gastronomie tient une grande place dans l’intrigue. Les différents chapitres se déroulent tous dans la cité de la Poussière rouge (qui avait fait l’objet d’un livre sous ce titre, paru en 2008) et concernent des petites gens, et leur survie dans des conditions difficiles. La poésie est aussi omniprésente, les poètes anglais T.S. Eliot, la poésie chinoise...

Un préambule et une conclusion autobiographiques encadrent le récit de fiction. Qiu Xiaolong s’y confie sur sa jeunesse de fils de proscrit capitaliste dans la Chine rouge ; dans \'\'Pour conclure\'\', il raconte son amitié de jeunesse avec un certain Lu, surnommé «le chinois d’outre mer», qui est devenu un personnage de ses romans.

Tout ceci fait de Il était une fois l’inspecteur Chen un livre émouvant où auteur et héros se confondent un peu, et une façon originale de découvrir la Chine contemporaine.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 07/10/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Cyber China
       de Xiaolong Qiu
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd