L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 27 juin 2017
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée littéraire 2016
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->    
 

Ritournelle d’amour
Dominique Fabre   Je t'emmenerai danser chez Lavorel
Fayard 2014 /  12 € - 78.6 ffr. / 96 pages
ISBN : 978-2-213-68199-3
FORMAT : 12,0 cm × 18,5 cm
Imprimer

Je t’emmènerai danser chez Lavorel, comme une chanson, parle d’amour et enchante en replongeant Dominique Fabre de nombreuses années en arrière, dans des fragments de vie, découpés en courtes poésies selon la fantaisie de son esprit.

Enfant plus ou moins abandonné à trois ans, il est confié par sa mère à une famille d’accueil près d’Annecy. Le mari de sa nourrice le fait rire en chantant «la bandiera rossa», le plus célèbre chant révolutionnaire italien. Plus tard, sa sœur part vivre aux États-Unis, sans y connaître le bonheur au fil de ses nombreux déménagements. Le narrateur pense aussi à un ancien film de Fassbinder où deux petits vieux souriants se shootent à l’héroïne en dépensant leurs derniers sous. Il se souvient de ce voisin d’HLM âgé qui regardait la télévision la nuit, mort tout seul sans bruit.

Ses souvenirs l’emportent aussi vers Lavorel : qui était réellement cet homme aux yeux bleus avec une DS bordeaux, qui a eu un grave accident et qui fut le tuteur de narrateur ?... Beaucoup de questions dont la réponse apparaît en filigrane au fil des vers. Le dancing est fermé depuis longtemps, mais il y a ce rêve récurrent dans lequel Lavorel rouvrirait et où tous les amis passés et actuels seraient réunis et présentés à son amour :

«Nous serons bien entourés
Ils ne viendront pas tous
Ils ne seront pas tous là
Mais ils nous souriront
Qu’il est contre le cœur
Notre amour des prochains
Nous irons nous asseoir avec eux»


Dominique Fabre a entendu parler de Lavorel vers l’âge de dix ans mais il n’y est jamais allé ; il aimerait tant y réunir tout son univers passé et nostalgique. A la fois simple et poétique, ce texte très court nous révèle la fragilité de ceux qui vivent et magnifie le temps retrouvé avec une inextinguible soif d’amour. Toute la vie de D. Fabre défile dans ces poèmes sans ponctuation ni rimes, tout simples.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 08/09/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Des nuages et des tours
       de Dominique Fabre
  • La Serveuse était nouvelle
       de Dominique Fabre
  • Il faudrait s'arracher le coeur
       de Dominique Fabre
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd