L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 avril 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Rentrée Littéraire 2017  
 

Entre Peter Brook et les Epîtres
Vincent Delecroix   Ascension
Gallimard - Blanche 2017 /  24,50 € - 160.48 ffr. / 640 pages
ISBN : 978-2-07-274131-9
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Un écrivain juif, Chaïm, publiant sous le pseudonyme de Vincent Delecroix, se retrouve au cœur d'une mission spatiale sans trop savoir pourquoi. Alors, il pense, alors il raconte...

A ses côtés, Serguei le russe dostoïevskien, Ruth, taciturne et mystérieuse, le latino Antonio et le commandant Harold Pointdexter, américain en diable. Une équipée bigarrée faisant penser, remarque Chaïm, au début d'une blague de cours de récré. Le ton de la blague larde de fait le récit de leurs petites aventures entre Houston et l'espace, une distance qui n'est pas que stratosphérique... et prête à penser le cours des choses, de l'infiniment petit (Chaïm et sa compagne Clémence) à l'infiniment Grand, incarné - le mot s'impose - sous les traits d'un passager clandestin sans doute Tchétchène... à moins que ?... Chaïm tente aussi d'intéresser ses compagnons à l'histoire de son aïeul Meïr Heschel, conseiller des Grands dans l'Europe des Lumières... En vain...

Le récit déborde alors, sortant du lit de l'acceptable, et se répand sur plus de 600 pages, suivant Meïr dans son errance, rappelant Ulysse et son épopée, mais aussi le Nouveau Testament, brodé de confidences potaches le nez dans les étoiles et de considérations plus consistantes, une fois ''là-haut'', le regard perdu dans les reflets bleus de notre planète : "Voir la Terre. Nous voir nous-mêmes".

Cela fait beaucoup, trop, beaucoup trop, et le pavé tombera des mains du lecteur, plusieurs fois, forçant pour s'en sortir à une lecture en diagonale. On ne nie à Vincent Delecroix ni son ambition ni ses qualités littéraires, mais ce texte confus fatigue et déroute, tantôt fulgurant, tantôt facile, relevant de l'essai, du récit, du roman assez peu finalement tant la construction fictionnelle est fragile, patchwork, semble-t-il, d'idées et de pensées cousues de façon décousue. L'humour est là, certes, manié de main de maître, mais peut-on décemment ''encaisser'' sur 600 pages l'aventure pour la blague, entre Peter Brook et les Épîtres, d'un Russe, d'un Français juif, d'un Américain et d'un Mexicain ?...


Thomas Roman
( Mis en ligne le 11/12/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd