L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 22 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Rentrée Littéraire 2017  
 

Chef d'oeuvre en péril
Julia Deck   Sigma
Les éditions de Minuit 2017 /  17,50 € - 114.63 ffr. / 233 pages
ISBN : 978-2-7073-4372-7
FORMAT : 13,7 cm × 18,5 cm
Imprimer

Pour ce qui est de l'histoire de ce roman court et brillant, de lecture facile, on s'en tiendra à l'extrait choisi par l'éditeur pour la quatrième de couverture : «Messieurs, Vous avez chargé notre Organisation de lutter contre les œuvres indésirables. Quand il est impossible de les éliminer à la source, nous les faisons entrer dans des musées, où leur potentiel de nuisance s'épuise de lui-même. Aucune pièce majeure n'échappe à notre vigilance. Nous apprenons aujourd'hui qu'une œuvre disparue du peintre Konrad Kessler referait surface aux alentours de Genève. La fâcheuse influence de cet artiste n'étant plus à démontrer, notre bureau suisse déploie immédiatement ses agents auprès de toutes les parties prenantes - galeriste, collectionneur, banquier, scientifique - afin de mettre hors de nuire le tableau. Sigma, New York, le 16 mars».

On connaissait le roman épistolaire. Voici le roman de rapports. Policiers, les rapports. Une galerie de personnages factices aux noms fleurant bon la galaxie Minuit (Pola Stalker, Béatrice Bobillard, Lothaire Lestir... Pourrions-nous les recroiser dans un roman d'Echenoz ?) complotent, meurent, séduisent, achètent, manipulent, bref s'agitent à la manière de pantins littéraires jubilatoires autour de l'œuvre d'art disparue et parait-il reparue d'un grand peintre suisse et fictif. Les ficelles sont tirées par Sigma, l'organisation chargée par les états et multinationales de la stabilité des mœurs et des idées. «La proposition de texte pour le catalogue, bien qu'audacieuse, nous convient. Kessler a inventé le rouge, pourquoi pas. Les admirateurs de Soutine ou Rothko y trouveront sans doute à redire, mais rien ne vaut la polémique pour noyer un problème embarrassant».

Au fil de l'histoire, des motifs (la banque, le business du cinéma) et des thèmes (l'égalité hommes-femmes dans la sexualité, les tabous de famille) sont croqués, révélant une pensée, mais ils le sont moins pour eux-mêmes que comme les ingrédients du velouté d'oseille à l'emmental qui, ouvrant le roman, est une métaphore discrète de tout ce business. Voilà un roman puzzle qui tient au moins autant du boulevard (un chapitre adopte la forme dialoguée des pièces de théâtre), de la farce, de la rêverie solitaire mais abracadabrantesque sur les bords d'un lac (suisse), que de la critique. Très structuré, le récit est éclaté en plusieurs points de vue, chaque espion laissant fortement transparaître sa subjectivité, ses manies ou désirs, et son propre ridicule. L'écriture, blanche, sobre, précise génère des effets d'irréel et évite que nous tombions dans le potache. Le cumul des cocasses, les références, les portraits-charge (une charge légère et subtile comme une opération de Sigma) réduisent le risque de l'esprit de sérieux. On rit tout haut, et pas jaune, comme dans un rêve éveillé et efficace. L'auteure a bien dû se marrer, aussi.

«L'animosité de votre cible vis-à-vis de Mlle Stalker intéresse beaucoup nos services. Elle excède largement la névrose conventionnelle, et une meilleure connaissance de la dynamique familiale peut nous fournir un excellent moyen d'action. Mais n'oubliez pas votre principal objectif. Le temps presse».


David Jo Benrubi
( Mis en ligne le 22/01/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd