L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 16 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Photographie  
 

Premiers clichés
Francoise Ravelle   Paris vu par les pionniers de la photo - 100 images de légende
Parigramme 2016 /  14,90 € - 97.6 ffr. / 127 pages
ISBN : 978-2-84096-959-4
FORMAT : 20,4 cm × 28,0 cm

Edition bilingue français-anglais
Imprimer

Dans la lignée de ses précédentes publications de clichés anciens sur Paris, la maison d’édition Parigramme nous propose un nouvel ouvrage consacré, nous dit le titre, aux pionniers de la photographie, mais qui va nettement au-delà. En effet, si l’ouvrage s’ouvre bien sur les premiers daguerréotypes de Daguerre lui-même, il se clôt sur une image datant de l’extrême fin du XIXe siècle.

S’agissant d’un livre d’images, soulignons d’emblée que la qualité des reproductions est très satisfaisante et d’un format qui rend la consultation agréable. Le choix effectué dans le corpus des clichés du Paris ancien est pertinent et si l’on retrouve inévitablement des vues déjà publiées, comme celles de Marville, on aura aussi la surprise de photographies peu ou pas connues des familiers du sujet, comme celles de Léon et Levy, photographes attachés à la vie populaire et aux petits métiers.

Le recueil débute par une courte introduction qui replace les photos dans leur contexte technique et chaque photo est accompagnée d’une courte légende qui en précise l’auteur, la date et le sujet. On regrettera seulement l’absence d’une table et quelques inexactitudes comme l’attribution du cliché de la page 75 à un certain Planchet, alors que ce nom est celui du propriétaire de l’estaminet photographié. De même, il aurait été souhaitable que la vue panoramique de von Martens figurant aux pages 22 et 23 soit redressée ou tout au moins que le lecteur soit averti qu’elle était inversée, comme l’étaient tous les originaux des daguerréotypes. Ou encore relèvera-t-on l’erreur de la page 106, commune au demeurant, consistant à nommer Gayet le fondeur de la statue de la Liberté destinée à New-York, alors qu’il s’agit de Gaget, dont une rumeur tenace veut que son nom ait été à l’origine des futurs «gadgets».

Mais malgré ces réserves mineures, force est de conclure que l’on affaire ici une nouvelle fois à un ouvrage de qualité tant sur la forme que sur le contenu, qui pourra séduire nombre de lecteurs passionnés par Paris et son évolution au XIXe siècle et ceci, comme il est d’usage chez Parigramme, pour une somme tout-à-fait raisonnable. Il complétera utilement les volumes déjà parus en ce domaine.


Jean-Etienne Caire
( Mis en ligne le 13/07/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd