L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 26 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Souffrance, délire, guérison
Boris Razon   Palladium
Le Livre de Poche 2014 /  7,6 € - 49.78 ffr. / 405 pages
ISBN :  978-2-253-17998-6
FORMAT : 10,9 cm × 17,7 cm

Première publication en août 2013 (Stock)
Imprimer

Trois parties composent ce roman : \'\'La métamorphose\'\', \'\'Les aventures du Sphinx\'\' et \'\'Un homme\'\'. La première partie nous plonge dans un univers saisissant : la descente aux enfers de Boris qui se paralyse peu à peu et totalement, atteint par une maladie neurologique difficile à diagnostiquer. La lecture du récit de l’inquiétude, de la peur, de la souffrance est facilitée par le fait que le récitant parle à l’imparfait à un ami ; on comprend donc qu’il a dépassé ces moments douloureux. L’analyse de cette période est fine, juste, mais quelque peu agitée ce qui peut se comprendre compte tenu de ce vécu si particulier. L’auteur intercale entre de longs paragraphes les extraits réels de comptes rendus médicaux, ainsi que des prises de sang, examens divers et constats d’infirmiers qui, dans leur froide véracité, glacent et valent presque plus par leur présence que d’autres explications.

La deuxième partie relate toutes les hallucinations auxquelles le narrateur était en proie pendant ces longs mois d’enfermement, et nous entrons là dans une séquence complètement échevelée qui occupe les deux tiers du livre. On a peine à suivre cette errance indépendante de la volonté, dans laquelle Boris Razon, en plus des descriptions physiques dures à lire en rapport avec sa maladie, introduit toutes sortes de considérations personnelles et d’analyses de situations dont on doute quand même qu’il ait pu les mener lors de sa paralysie. Il y a alors une interprétation a posteriori qui contient beaucoup d’agressivité, de mort, de torture, de sexe louche, de prise de positions radicales et assassines, un peu surprenantes, surtout quand, en fin de livre, l\'auteur se décrit «humaniste puisque de gauche».

La troisième partie est consacrée à la lente renaissance de l\'homme, bien entouré par sa famille et ses amis, et les remerciements qu’il adresse à tous ceux qui l’ont aidé à traverser cette épreuve terrible dont, visiblement, on ne sort malgré tout pas indemne.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 22/09/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd