L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 22 mai 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Le fils du fils
Franck Pavloff   L'Enfant des marges
Le Livre de Poche 2017 /  6,30 € - 41.27 ffr. / 192 pages
ISBN : 978-2-253-07114-3
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en août 2014 (Albin Michel)
Imprimer

Si le personnage principal n'était pas un grand-père à la vie pleine et tragique, on pourrait parler, pour cet opus de Franck Pavloff, d'un roman d'apprentissage.

Ioan est ce photographe autrefois célébré, aujourd'hui vivant reclus à l'ombre des Cévennes, toute la rigueur de la terre calviniste pour l'aider à porter et oublier le deuil de son fils disparu en mer. Il s'est coupé de tout, de sa famille et de la rumeur du monde, lui coutumier des scènes de guerres, des panoramas vides d'hommes, pour occuper ses jours à restaurer de vieux murets effondrés, mangés par la boue et le soleil. Seul le vieux Justin, ermite protestant, ce taiseux confit de sagesse, lui tient lieu de compagnon.

Quand surgit l'Humain. D'abord par la présence incongrue, jamais remarquée, d'un enfant sur l'un de ses anciens clichés, Beyrouth après les carnages. Ensuite par l'appel de sa belle fille qui l'enjoint d'aller retrouver à Barcelone son petit-fils, Valentin, adolescent presque jeune homme parti se perdre dans la torpeur de la cité catalane. Alors dans le contact avec Barcelone l'inquiétante et sa faune de marginaux, de saltimbanques, d'indignados et de squatteurs bohèmes, fortes têtes finalement sympathiques, porteuses et révélatrices des douleurs du temps, Ioan se bouscule, s'arrache à nouveau à lui-même dans l'espoir de retrouver le fils du fils. «Un homme égaré dans un labyrinthe».

Un homme perdu qui, peu à peu, au contact de la cité, sa chaleur, son humanité chaude, sale, se retrouve lui-même, des ruelles du vieux Barcelone, qui sentent l'humanité noyée, aux cimes poétiques de la Sagrada Famillia, cathédrale mystique et inachevée de l'immense Gaudi. L'Enfant des marges n'est pas pour autant recyclage de clichés touristiques ; il y a comme un accord évident entre la ville et la quête de Ioan, entre Barcelone et son désespoir. Une ville qui, à la fois moderne et cosmopolite, porte encore les stigmates d'un passé sanglant dont Ioan lui-même est l'un des rejetons.

Un roman initiatique, parce qu'il n'y a pas d'âge pour se perdre et se retrouver ; on comprend d'ailleurs qu'entre les cimes cévenoles, autrefois terre religieuse insoumise, et la Barcelone des Indignados, Ioan est l'enfant éponyme, tout autant que son petit-fils. Un récit prenant, d'une écriture ciselée, imagée, poétique sans lyrisme, rude souvent, toujours superbe. Un très beau roman humaniste.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 15/01/2018 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Chapelle des Apparences
       de Franck Pavloff
  • Le Grand Exil
       de Franck Pavloff
  • Pondichéry-Goa
       de Franck Pavloff
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd