L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 20 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Thérapeutes
Laurent Seksik   L'Exercice de la médecine
J'ai lu 2017 /  7,80 € - 51.09 ffr. / 339 pages
ISBN : 978-2-290-12934-0
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication en août 2015 (Flammarion)
Imprimer

Laurent Seksik, une fois de plus, n'évite pas le travers du mélodrame, en exposant ici les vies défaites d'une famille juive. De l'arrière-grand-père russe, Pavel Alexandrovitch, médecin du village de Ludichev, massacré avec les siens lors d'un pogrom, à l'arrière-petite-fille Léna, cancérologue parisienne rongée de névroses, les Kotev illustrent sur plus d'un siècle les drames qu'ont subits les Juifs d'Europe.

Ils sont tous médecins, à l'exception du père de Lena, Tobias, qu'un doigt sectionné dans sa jeunesse, dans des conditions que l'on apprendra, a privé d'un avenir comme chirurgien. Son propre père, Mendel, est le rescapé, le migrant, parti de Ludichev pour Berlin, étudier la médecine, pour fuir l'Allemagne nazie avec la montée des crimes antisémites, et la France, Nice sous l'occupation italienne... Nice où il mourra à son tour. Les Kotev sont d'ailleurs peut-être médecins depuis l'antiquité, et cette secte juive d'Alexandrie, qu'on appelait les Thérapeutes...

Dernier membre de cette famille éclatée, Natalia, soeur de Mendel, restée en Russie où elle réchappa, bébé, aux massacres, est médecin elle aussi. Elle subira les fourches caudines du pouvoir, au coeur des procès des blouses blanches, menée visiblement antisémite du Comité central contre un groupe de médecins juifs accusés de complot contre le pouvoir.

Le récit alterne les époques et les lieux, du présent parisien aux passés russes et européens. Laurent Seksik sait écrire et raconter, à l'aise dans la reconstitution historique, comme l'ont montré plusieurs titres passés. On regrette simplement que ses romans manquent souvent d'épaisseur, épaisseur physique de livres vite lus, épaisseur psychologique des personnages, épaisseur et profondeur des descriptions faites. Au début du roman, des soldats du tsar ergotent sur qui préférer entre Dostoïevski et Tolstoï. Un passage attendu, facile nous semble-t-il, qui rappellera au lecteur des souvenirs scolaires, de cours de littérature ou d'histoire. Plusieurs moments du roman font cet effet et sacrifient dès lors le plaisir littéraire. Hélas.

Écrire sur ces meurtrissures de l'histoire, entretenir le ''devoir de mémoire'' qui nous incombe à tous, est une entreprise salutaire, nécessaire, spécialement à une époque où, à nouveau, les monstres se réveillent en paroles et en actes. On comprend aussi les raisons personnelles, familiales sans doute - il est lui-même médecin - qui ont conduit Laurent Seksik à cet Exercice de la médecine. Le roman se lit vite et bien. On attendait simplement plus de détails, plus de nuances, de profondeur, d'épaisseur, de littérature en somme. On a ici, au final, un gentil consommable, un vademecum historique pour ceux à qui ces épisodes de notre histoire auraient échappés. Ils sont hélas nombreux.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 10/02/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Légende des fils
       de Laurent Seksik
  • Les Derniers jours de Stephan Zweig
       de Laurent Seksik
  • Le Cas Eduard Einstein
       de Laurent Seksik
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd