L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 25 juin 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Incident bancaire
Martin Suter   Montecristo
Seuil - Points 2017 /  7,50 € - 49.13 ffr. / 352 pages
ISBN : 978-2-7578-5496-9
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication française en août 2015 (Christian Bourgois)

Olivier Mannoni (Traducteur)

Imprimer

.''- Est-il possible que deux billets portent le même numéro ? 
- Absolument exclu
''

Cette «convergence extrêmement improbable de plusieurs évènements eux-mêmes extrêmement improbables» marque le départ de l'intrigue du roman de Martin Suter : Jonas Brand, reporter vidéo «free lance» pour le magazine télévisé Highlife, se retrouve, par le plus grand des hasards, en possession de deux billets de cent francs suisses parfaitement identiques et absolument authentiques. Il a également été le témoin, peu de temps auparavant dans un train, d'un «incident voyageur» dont la victime est le trader vedette de la première banque suisse.

Suicide ou meurtre ? Ces deux évènements sont-ils liés ? L'appartement de Jonas Brand est cambriolé. Il se lance alors dans une enquête, aidé par son ami Max Gantmann, journaliste d'investigation spécialiste des questions économiques.

Dans ce polar aux ingrédients plutôt classiques (Jonas Brand est un personnage assez anodin, doté d'une belle compagne exotique) mais au style efficace, Martin Suter dresse la toile de fond du milieu de la haute finance suisse pour dévoiler des manipulations bancaires diaboliques qui ne sont pas sans rappeler au grand public les montages financiers désastreux à l'origine de la crise financière mondiale de 2008. Sur fond de théorie du complot, Suter nous propulse de Zurich aux salons feutrés des banquiers de Berne, en passant par la Thaïlande.

L'ambition de Jonas Brand, «cinéaste dans l'âme», était de mettre en scène son scénario : un remake contemporain de l'oeuvre d'Alexandre Dumas. Il aura l'opportunité de le faire. Ce nouveau Montecristo qui «gagnait des millions dans les technologies de l'information», reviendra se venger «camouflé en investisseur» pour ruiner ses trois anciens associés. Morale de l'histoire : le combat pour la vérité est perdu d'avance face à la toute puissance de l'Argent qui gouverne le monde.

Un polar bien ancré dans notre époque où rumeur et scandale touchent tous les milieux, où la fin justifie les moyens lorsque «la vérité cause plus de dommages que le mensonge». Montecristo se lit avec jubilation.


Sylvie Koneski
( Mis en ligne le 01/03/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Dernier des Weynfeldt
       de Martin Suter
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd