L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Symphonie nucléaire
Darragh McKeon   Tout ce qui est solide se dissout dans l’air
10/18 - Domaine étranger 2017 /  8,80 € - 57.64 ffr. / 456 pages
ISBN : 978-2-264-06880-4
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication française en août 2015 (Belfond)

Carine Chichereau (Traducteur)

Imprimer

Darragh McKeon, dans ce premier roman, s'empare d'un sujet on ne peut plus dangereux littérairement : l'explosion de la Centrale nucléaire de Tchernobyl. D'autres romanciers avant lui s'en étaient inspirés, comme Antoine Choplin avec le sobre et poignant roman La Nuit tombée qui narre un retour nostalgique à Pripiat, la ville fantôme sise près de la centrale.

Darragh McKeon, lui, a privilégié la forme d'un roman choral et laisse s'élever les voix de plusieurs personnages à différents moments de leur vie pré- et post-Tchernobyl : Evgueni, petit pianiste prodige d'une sensibilité à fleur de peau, sa tante Maria, ex-journaliste devenue ouvrière, l'homme dont elle est séparée mais qu'elle aime toujours, Grigori, chirurgien à l'avenir prometteur, ainsi qu'Artiom, petit paysan victime de la catastrophe nucléaire.

Mêlant intimement, dans une écriture poétique et presque sensuelle (tantôt photographique, tantôt musicale), l'Histoire à ces vies anonymes, l'auteur dresse le portrait terrible de l'Union Soviétique face à la catastrophe : aveuglement, propagande, déni d'information et de mémoire. Un régime dont le progressisme à outrance devient soudainement carnassier.

La mort est collective et brutale : la Centrale, Moloch radioactif, avale les sacrifiés en un grand opéra lumineux et sonore : «Le feu a alimenté le feu qui a alimenté le feu, débordant sur le bitume, le béton creusant des puits à travers les plafonds, s'engouffrant dans les escaliers, s'engouffrant dans les espaces ; neutrons et rayons gamma se déversent au-dehors, fusent vers le ciel, sur la terre... Des poutres se recourbent, se tordent. La voix de baryton du métal arraché vrombit en choeur avec les vibrations rauques et continues de l'explosion».

Mais la tragédie devient particulière, se nuance aussi de souvenirs heureux de la vie d'avant, de nostalgie et d'humanité. La Nature, omniprésente, toute en sons, odeurs, matières, est en symbiose constante avec les personnages car, que sommes-nous sinon «des masses liquides avec nos marées, nos tourbillons, nos courants sous-marins».

La Nature contaminée, violentée, métamorphosée elle aussi par les atomes, s'illustre en une aube écarlate annonçant une rupture, une fin du monde. La radioactivité, cette maladie contagieuse, prend l'aspect d'une poussière lumineuse et s'insinue dans les moindres parcelles de vie : «Elles sont si curieuses les couleurs qui filtrent aujourd'hui à travers la vitre, si différentes des autres matins, elles donnent à chaque aspect de la pièce un air précieux, à croire que pendant son sommeil, leur maison est devenue riche. Ses chemises usées paraissent dorées, les cloisons taillées dans du bois exotique».

Mais le vent de l'Histoire souffle sur l'Empire, ses conjectures et ses mensonges. La Perestroïka et ses balbutiements de liberté effleurent ou emportent les personnages dont certains, plus chanceux, échapperont à un destin tragique.

Un très beau roman «poético-nucléaire» qui place son origine dans le cataclysme pour nous conduire jusqu'en 2001, par petites touches de vie sensibles insérées en contrepoints jusqu'à éclore sur une note d'espoir. «Evgueni ferme les yeux. Alors le monde lui apparaît».


Sylvie Koneski
( Mis en ligne le 17/03/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd