L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 23 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Lolitas
Claire Castillon   Les Messieurs
Seuil - Points 2017 /  6 € - 39.3 ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-7578-6629-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,7 cm

Première publication française en mai 2016 (L'Olivier)
Imprimer

Ils s'aiment, et c'est déjà ça... Lui est un peu plus âgé, il pourrait même être son père, voire son grand père... mais ils s'aiment, hein ! Et le monde doit se plier à leur romance. Mais le monde résiste, s'insurge même, la nature s'oppose, le temps fait obstacle... alors certes, on joue la normalité, la belle histoire, mais l'âge a ses tourments que la jeunesse ne peut ignorer : manies, souvenirs lancinants, mauvaises odeurs, petites pannes et autres veuleries s'invitent dans ces couples à temporalité variable. Qu'on séduise un VRP sur le retour ou un coq de village, qu'on s'amourache d'un pilier de comptoir aux allures de Bukowski ou d'un rescapé de la guerre, qu'on harcèle un professeur de collège ou un ami des parents, le temps est un assassin et même les belles histoires finissent par s'étioler.

Claire Castillon revient au couple, et aux nouvelles courtes, un format qui lui va comme un gant et qui met en valeur un style à la fois dense et parcimonieux, presque blanc. Les couples donc, mais pas n'importe lesquels, les couples formés par une Lolita et son soupirant, les Oedipe mal gérés, les petites filles en quête d'un père de substitution ou juste celles qui aiment la mode rétro, les voitures confortables, les plaids et les vieux films sur écran géant, celles qui veulent impressionner les parents ou les copines.

Dans chaque nouvelle, c'est Lolita qui se confie, enthousiaste ou repue, dégoutée ou frémissante. C'est froid, c'est cruel, l'amour n'est pas égalitaire. Et comme à chaque fois avec Claire Castillon, il y a de l'acidité et de la tendresse, un regard à la fois clinique et maternel qui dérange, qui agresse même, mais qu'on apprécie parce que, derrière, il y a quelque chose de fort et de vivant. Le style est toujours aussi affûté, chaque terme, chaque phrase semble pesée. Tout son talent réside dans l'épure, cette découpe au bistouri de la vie conjugale (ou du moins des apparences de vie conjugale), de la normalité (ou supposée telle) au prisme de ce qui pèse dans chaque nouvelle : l'implacable différence d'âge.

Pour les fans de Claire Castillon, pour les nostalgiques de Lolita et de Humbert Humbert, et plus largement pour tous ceux que l'amour et la différence d'âge interrogent.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 31/05/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Couplets
       de Claire Castillon
  • Eux
       de Claire Castillon
  • Les Pêchers
       de Claire Castillon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd