L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 août 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

''... le ciel, le vent et les mots''
Durian Sukegawa   Les Délices de Tokyo
Le Livre de Poche 2017 /  6,90 € - 45.2 ffr. / 224 pages
ISBN : 978-2-253-07087-0
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication en février 2016 (Albin Michel)

Myriam Dartois-Ako (Traducteur)

Imprimer

Une superbe fable humaine, urbaine, contemporaine. Trois tokyoïtes, trois générations, sortent de leur enfermement, créent du lien, réapprennent à vivre ensemble. Autour de succulents dorayakis.

Ces pâtisseries typiquement nipponnes renferment entre deux galettes façon pancake une purée de haricots rouges confits, que l'on appelle an (titre original du roman, et du film de Naomi Kawase qui l'adapta il y a deux ans). Sentarô tient une échoppe spécialisée dans ces douceurs, la boutique Doraharu, sous un cerisier que le récit pomponne puis déshabille au fil des saisons. C'est là que Sentarô aperçoit pour la première fois celle qui s'invite dans sa vie, la vieille Tokue aux mains déformées. Ensemble, ils font de Doraharu un lieu où les gens se pressent car Tokue sait mieux que quiconque préparer la pâte aux azukis (terme japonais désignant ces haricots) : avec du temps, beaucoup d'attention, beaucoup d'amour. Il faut ''écouter la voix des haricots'', répète la vieille dame. Une originale assurément, attachante, terriblement. Parmi les clients fidèles, une adolescente plutôt discrète, voire mutique, la jeune Wakana, complète ce trio plutôt dégingandé.

Entre la floraison des cerisiers et la fin de l'hiver suivant, les trois personnages s'apprivoisent, s'aidant à sortir de leurs prisons, réelles ou mentales. Sentarô a connu la délinquance et l'incarcération, Wakana le divorce, et Tokue une maladie terrible. Un canari jaune dans sa cage illustre le coeur de l'intrigue, que Tokue, rapidement, rendra à sa liberté.

Durian Sukegawa trace et tresse ces trois itinéraires de main de maître, avec pudeur et poésie. Comme souvent dans la littérature nipponne, le récit ne s'encombre pas de mots ni d'effets, sinon celui de la simplicité la plus percutante. Le seul reproche que l'on peut faire au roman est alors son titre en français : didactique, fade, d'une facilité confondante.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 03/05/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd