L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Libéralisme à l'ancienne
Arto Paasilinna   Un homme heureux
Gallimard - Folio 2007 /  6 € - 39.3 ffr. / 260 pages
ISBN : 2-07-034370-7
FORMAT : 11 x 18 cm

Premère publication française en septembre 2005 (Denoël).

Traduit du finlandais par Anne Colin du Terrail.

Imprimer

Si l’hiver vous semble interminable et que vous ne trouvez pas votre bonheur dans les sorties littéraires de ce début d’année, profitez-en pour redécouvrir ce conte capitaliste jubilatoire, sorti hélas trop discrètement, dans la frénésie de la rentrée littéraire 2005.

On doit déjà à Arto Paasilinna – son nom est plus difficile à prononcer que celui de Marc Lévy, mais à gros vendeurs comparés, vous gagnerez au change – des romans traduits dans le monde entier, tels Le Lièvre ou Petits suicides entre amis, déjà publié par Denoël en 2003. En 2005, l’honorable maison édita Un homme heureux, écrit en 1976, aujourd\'hui en poche chez Folio. L’ingénieur Jaatinen, homme fier et peu causant, débarque dans le village de Kuusmäki avec la difficile tâche de reconstruire le pont de la Tuerie, détruit lors d’une terrible guerre civile en 1918 entre les blancs et les rouges. Les méthodes bourrues mais efficaces de Jaatinen font l’unanimité des ouvriers, qui se rallient à sa cause… ainsi que quelques femmes du village, séduites par le côté rustre de l’ingénieur. Tout cela n’est pas du goût des notables – l’église et la mairie en tête –, qui voient d’un mauvais œil leur autorité mise à mal. Ragots et bâtons dans les roues sont ainsi savamment élaborés par les hommes importants du village pour écarter Jaatinen, qui ploie, mais ne cède pas. Notre bonhomme, fidèle à ses principes, terminera le pont. Et, avec autant de patience que certains ont mis à le détruire, l’ingénieur élaborera une riposte implacable pour mettre le village à ses pieds et en devenir le maître incontesté.

Un homme heureux ne raconte pas la vengeance minuscule d’un homme piqué au vif dans son orgueil, mais sa capacité à réussir par la force, l’intelligence et la persévérance. Cela pourrait être ennuyeux ou mièvre, mais c’est sans compter avec l’humour absurde et le style net et tranchant de Paasilinna. L’écrivain joue avec ses personnages comme on coifferait des petites poupées, avec tendresse et taquinerie : «On vit arriver par l’autocar de Helsinki un petit moustachu fripé qui se présenta à Manssila et Jaatinen, venus l’attendre à la gare routière : Kasurinen, sculpteur. L’homme sentait l’alcool frelaté, ce qui leur sembla prometteur (…) Le soir, on put le voir au bar du motel, plongé dans ses croquis et ses verres de vodka.

Au final, la réussite de l’ingénieur Jaatinen, narrée dans Un homme heureux, est une leçon de libéralisme humaniste, terrien, à petits pas… Un libéralisme qui n’existe plus que dans les romans…


Caroline Bee
( Mis en ligne le 16/02/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Petits suicides entre amis
       de Arto Paasilinna
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd