L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 août 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Sombres secrets
Katherine Webb   La Vérité à propos d’Alice
Pocket 2016 /  8,50 € - 55.68 ffr. / 666 pages
ISBN : 978-2-266-26094-7
FORMAT : 10,8 cm × 17,9 cm

Première publication française en avril 2015 (Belfond)

Florence Bertrand (Traducteur)

Imprimer

Bath, sud-ouest de l’Angleterre, 1821 : Rachel Crofton, presque trentenaire, échappe à une vie morose de gouvernante en épousant un commerçant en vin, charmeur et enjoué. Mais sa nouvelle vie prend rapidement une mauvaise tournure quand elle s’aperçoit que son mari est alcoolique et qu’elle devra subir ses coups répétés.

Reclus dans sa chambre, Jonathan Alleyn, vétéran invalide des guerres napoléoniennes, est un homme brisé par le souvenir des combats acharnés contre les Français ainsi que par la disparition soudaine de son amour de jeunesse, Alice, qui avait recueilli en 1803 Starling, une enfant perdue, en loques, désormais servante dans la maison familiale des Alleyn sous la férule impitoyable de Joséphine, riche bourgeoise et mère de Jonathan ; cette dernière régente la vie de son fils diminué.

Il s’agit d’une double narration répartie entre 1803 et 1821, avec les quatre personnages principaux que sont Alice, Rachel, Jonathan et Starling. Le destin met en contact Rachel et la famille Alleyn quand elle devient la confidente de Jonathan, sur les conseils de Joséphine. Le nœud central est la disparition d’Alice : les avis divergent, la famille prétend qu’elle s’est enfuie avec un amant, Jonathan n’y croit pas et Starling la pense morte.

C’est la détermination de Starling, courageuse domestique, et celle de Rachel, intelligente et obstinée, qui finira par fonder la véritable destinée d’Alice, malgré les mensonges dévastateurs. L’intrigue est parfaitement menée jusqu’à la fin. Le roman est parsemé de détails sur l\'époque, la bourgeoisie, les très pauvres, la domesticité. La toile de fond historique est remarquable et habille un mystère qui perdure, avec de nombreux rebondissements, jusqu’à la fin du récit. Les personnages secondaires sont représentés avec un luxe de détails qui raviront le lecteur. Nous pouvons nous croire dans l’univers de Jane Austen, qui décrit la même période à Bath et ses environs. Les femmes ont un statut inférieur, leurs biens appartiennent aux maris, elles leur sont soumises, ainsi qu’au père ou au fils.

Katherine Webb nous emmène dans un voyage romantique très agréable, parsemé de surprises jusqu’à la dernière ligne. Un policier du début du XIXe siècle, très romanesque, à lire.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 20/04/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd