L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 30 avril 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Les rennes ne sont pas tous ceux du Père-Noël
Lars Pettersson   La Loi des Sames
Gallimard - Folio policier 2016 /  8,80 € - 57.64 ffr. / 528 pages
ISBN : 978-2-07-079382-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Anne Karila (Traducteur)
Imprimer

Anna Magnusson est substitut du procureur dans une banlieue de Stockholm, et le moins que l’on puisse dire est qu’elle se serait bien passée de devoir aller en plein hiver dans le Finnmark, au nord de la Norvège, aux confins de la Suède et de la Finlande et non loin de la Russie, pour répondre à l’appel de sa grand-mère.

Son cousin Nils est accusé de viol et la famille a besoin d’elle, de ses compétences de juriste, pour le défendre. Elle n’a pas revu sa famille depuis des années et ne se sent pas grand-chose en commun avec ces éleveurs de rennes fiers de leur identité de Sames et méprisant les citadins et ceux qui ont tourné le dos au mode de vie traditionnel. Mais les affaires de familles étant sacrées, voilà Anna qui essaie d’organiser la défense de Nils. Et ce n’est pas simple, d’abord parce qu’elle a vite l’impression que sa famille ne lui dit pas tout, alors qu’elle ne manque pas une occasion de lui faire comprendre qu’elle n’est plus une véritable Same, que la police n’est pas plus enthousiaste de la voir débarquer et, surtout, parce que quelques cadavres compliquent rapidement l’affaire.

Avec son premier roman, Lars Pettersson confirme une vieille règle du polar : pas la peine d’une intrigue tarabiscotée ou extraordinaire, ni de rebondissements permanents pour faire un bon roman. Le bon polar doit coller à la vie, avec si possible une dose de noirceur, et c’est ce qu’il propose avec La Loi des Sames. C’est un roman d’atmosphère, dans lequel il est beaucoup question de rennes, des troupeaux dans la montagne, même en plein hiver, qu’il faut surveiller pour éviter les vols, du danger qu’il constituent le long des routes sombres et enneigées, où ils terminent parfois en charpie dans la calandre d’une voiture, ou encore des différentes manières de le consommer : séché, fumé, salé, en rôti ou en daube.

Malgré la carte de la région qui figure en ouverture du livre, on perd vite ses repères : on ne sait plus très bien où l'on est, tellement Anna enchaîne les trajets entre des bourgades à plusieurs heures de voiture les unes des autres, ni quel jour, ou bien s’il fait jour ou nuit. Tout ce dont on est sûr, c’est qu’il fait froid, très froid, que tout le monde boit beaucoup de café et mange à toute heure, que les compétitions de ski de fond sont l’attraction sportive favorite du coin, qu’une panne de voiture au milieu de nulle part peut vite tourner au drame et que ce fichu cousin ne fait pas beaucoup d’efforts pour être aidé.

En décrivant la région, ce qui intéresse surtout Lars Pettersson, c’est de montrer comment derrière le folklore des costumes traditionnels colorés et les paysages de carte postale des grands espaces arctiques où les touristes se baladent en scooter des neiges, se trouve une société montagnarde et rurale, vivant selon ses propres règles, issues de la coutume, où la loi du silence et la défense des intérêts de la famille trônent au sommet de la hiérarchie des normes.


Antoine Picardat
( Mis en ligne le 27/01/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd