L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 avril 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Tu ne tueras point
Tsugumi Ohba   Takeshi Obata   Deathnote (vol.1)
Dargaud/Kana - Dark Kana 2010 /  12,50 € - 81.88 ffr. / 384 pages
ISBN : 978-2-505-00905-4
FORMAT : 14x21 cm
Imprimer

Light, un brillant lycéen, ramasse par hasard un étrange cahier noir abandonné dans la cour de son établissement. Il découvre inscrite à l’intérieur une règle d’un jeu pour le moins étonnante : d’après celle-ci, il suffirait d’écrire le nom d’une personne dans le cahier pour que cette dernière décède d’une crise cardiaque dans la minute qui suit.
Tout d’abord effrayé par ce terrible pouvoir, l’adolescent prend vite goût au jeu et se met en tête de sauver le monde en le débarrassant de ses pires criminels. Mais les dommages collatéraux vont vite apparaître…

Loin d’être novatrice, l’idée du Deathnote est ici réappropriée par les auteurs qui développent une question métaphysique passionnante : certains humains méritent-ils la mort ? Le cas échéant, sur quels principes ? Les dangers du manichéisme ont ainsi rarement été aussi bien mis en exergue. L’enfer n’est-il pas pavé de bonnes intentions? Le manga n’est pas d’ailleurs sans ressemblance avec la série télévisée Dexter, soumettant au lecteur une réflexion pour le moins dérangeante, et pointant du doigt l’hypocrisie de chacun face à ce type de dilemme existentiel.
Enfin, posséder un Deathnote n’est pas de tout repos, et requiert une extraordinaire force mentale pour supporter le poids d’une telle mission. C’est ainsi que le personnage de Light se révèle saisissant de maturité et de machiavélisme. Néanmoins, se prendre pour Dieu est certes grisant, mais aussi dangereux, et l’on pressent non sans une certaine inquiétude une proche descente aux enfers de ce protagoniste un peu trop audacieux et sûr de lui.
En définitive, Deathnote est une série de science-fiction comme on les aime : intelligente, subversive et si réaliste ! Le jeu jubilatoire du chat et de la souris qui s’instaure entre Light et la police, mais aussi les extraordinaires rebondissements et le rythme des scènes d’action, à couper le souffle, suscitent un suspense haletant qui vous scotchera au livre !


Océane Brunet
( Mis en ligne le 05/10/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Bakuman (vol.1)
       de Takeshi Obata , Tsugumi Ohba
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd