L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 août 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le naufrage
Keiko Ichiguchi   1945
Dargaud/Kana 2005 /  10,00 € - 65.5 ffr. / 150 pages
ISBN : 2-87129-864-5
FORMAT : 24x17 cm
Imprimer

Elen et Rosa sont inséparables. Mais l’avenir s’annonce sombre en ce mois de septembre 1939 : la Seconde Guerre mondiale éclate et le Führer entre en conflit avec le monde entier. Rosa, la juive, est enlevée au cours d’une rafle, puis déportée vers un lieu inconnu. Mais Elen oublie vite son amie dans les bras d’Alec, un membre des Jeunesses Hitlériennes.

L’auteur de Blue (à ne pas confondre avec celui de Nananan !) et de La vue sur la cour renoue avec un style poétique à fleur de peau en nous plongeant au cœur d’une époque mouvementée faite de suspicion et de méfiance permanente. Risquant leur vie à chacun de leurs pas, les protagonistes mettent leur destin au service d’idéaux qui s’opposent en tous points : Elen, qui seconde son frère dans ses distributions clandestines de tracts réfractaires au pouvoir, s’enamoure ainsi bêtement d’un jeune nazi. De cette attirance des extrêmes naît un drame saisissant qui broie sur son passage des êtres voués à un triste sort. Face à sa conscience, l’adolescente aimerait vivre dans l’insouciance, mener une existence de fêtes et d’amusements permanents, comme toute jeune fille de son âge. Mais la réalité n’a de cesse de la rattraper et de lui imposer le douloureux choix entre un bonheur égoïste et un engagement politique périlleux.

À mi-chemin entre les œuvres de Yamaji et de Nananan, ce questionnement sur l’héroïsme et le courage se fond dans la confusion des sentiments qui agite les personnages, tous en proie à des élans de haine tout aussi infondés que leurs accès d’amour. Avec pour toile de fond une souffrance commune, chacun se révèle terriblement passionné et audacieux. Leur jeune âge excuse leur aveuglante croyance en un monde meilleur, et ces enfants meurtris semblent habités par un optimisme fou qui les pousse à survivre opiniâtrement dans la tourmente. Tragique, désespérant d’injustice, ce one shot historique pointe du doigt sans ménagement – mais sans surprise non plus - la bêtise humaine. Ce pamphlet contre l’intolérance et la guerre se montre plutôt convaincant et se veut une dénonciation la moins mièvre possible de la violence sous toutes ses formes.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 09/10/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Love my life
       de Ebine Yamaji
  • Blue
       de Kiriko Nananan
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd