L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 23 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Say hello to Black Jack
Takatoshi Yamada   Dr Kotô
Dargaud/Kana - Big kana 2007 /  7,35 € - 48.14 ffr. / 204 pages
ISBN : 2-505-00036-0
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

Pour de mystérieuses raisons le Dr Kotô, chirurgien émérite, part s’installer sur la minuscule île Koshiki. Hélas, ses premières journées de consultations sont blanches : les autochtones préfèrent en effet parcourir les six heures de bateau qui les séparent de Tokyo plutôt que de se faire soigner dans un petit hôpital de brousse…

Version moderne et plus politiquement correcte de Black Jack, la série présente un héros extraordinaire aux multiples talents : non content d’opérer comme un dieu, le Dr Kotô anesthésie lui-même ses patients. Certes tout ceci rend l’ensemble palpitant, mais peu crédible. Ce protagoniste inquiète par son incapacité à reconnaître ses limites et, sous ses airs bonhommes, se révèle un vrai danger public. Dieu merci, tout ceci n’est que fiction et le Dr Kotô se montre apte à opérer anévrysme aortique et péritonite appendiculaire avec un couteau et une fourchette, poussant même le vice jusqu’à préparer lui-même des concentrés globulaires sans même vérifier le groupage rhésus des donneurs et en n’hésitant pas à prélever des enfants…
On retrouve tout de même dans ce fourbi médical de bonnes idées, comme la description très clinique de la relation médecin/patient : le protagoniste se heurte en effet à la méfiance des insulaires, farouches et peu conciliants. Des drames humains touchants sont mis en scène, entrecoupés d’épisodes plus mélodramatiques qui font de ce premier tome une production avant tout destinée à de grands adolescents et de jeunes adultes. On est loin du Black Jack de Tezuka, bien que Takatoshi Yamada attribue à son personnage un zest de souffre en laissant planer sur lui des rumeurs de charlatanisme. Voici donc un manga médical d’un genre nouveau, décontracté et amusant.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 30/01/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Black Jack (vol.1)
       de Osamu Tezuka , Kenji Yamamoto
  • Say hello to Black Jack (vol. 1)
       de Syuho Sato
  • Black Jack (vol. 8)
       de Osamu Tezuka
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd