L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 22 août 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Le Dr Kotô à la hausse
Takatoshi Yamada   Dr Kotô (vol.3) - Agression
Dargaud/Kana - Big kana 2007 /  7,35 € - 48.14 ffr. / 200 pages
ISBN : 978-2-505-00085-3
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

Un navire s’échoue sur le rivage de l’île de Koshiki. Aucun passager n’est retrouvé à son bord, et la police locale lance un avis de recherche afin de retrouver les membres de l’équipage. C’est alors que trois hommes, dont un grièvement blessé, viennent frapper à la porte du cabinet du Dr Kotô en plein milieu de la nuit. Le médecin leur administre alors les premiers soins…

Succession de scènes de sauvetage plutôt pénibles à lire car particulièrement confuses, ce nouveau tome offre son lot de patients mécontents qui conspuent le médecin avant de s’excuser platement, bien contraints d’admettre que Kotô est un homme exceptionnel au sang-froid éblouissant. C’est ainsi la même recette qui se voit administrée à chaque nouvel épisode : un évènement anxiogène (blessure d’un enfant, mort d’un hamster, fin d’une enchère sur Ebay) fait littéralement péter les plombs à des gens psychologiquement fragiles qui s’emportent, accusent Kotô d’incompétence pour finir par piteusement regretter leurs paroles une fois la situation désamorcée. Le médecin n’est pas en reste, vociférant régulièrement des ordres simples à son infirmière dépassée. Bref, la grandiloquence de certaines scènes donne lieu à une confusion dont le réalisme attise l’intensité dramatique du propos, mais incommode la lecture. Dieu merci, le docteur Kotô a tout de même quelques travers humains (le mal de mer, une certaine timidité) qui le rendent somme toute sympathique, malgré une culture médicale approximative.
Aux scènes les plus trash font écho des instants au misérabilisme larmoyant, qui s’égarent en laïus moralisateurs : les méchants se révèlent - pour certains- généreux et leur extrême pauvreté et malchance dans la vie expliquent la plupart du temps, voire justifient, leurs mauvaises actions. Tout ceci ne peut évidemment s’achever qu’en happy ends cul-cul la praline qui séduiront avant tout les jeunes lecteurs.
Le suspense et le rythme sauvent heureusement le manga, qui propose des aventures étonnantes et riches en rebondissements. Trahison, menaces, prises d’otage et explosions en tous genres ponctuent sans creuser le trou de la sécu un tome dynamité. Que demande le peuple ?


Océane Brunet
( Mis en ligne le 08/05/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Dr Kotô (vol.2)
       de Takatoshi Yamada
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd