L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Au commencement était le verbe
Tow Ubukata    Kiriko Yumeji   Le Chevalier d' Eon
Asuka - Seinen 2008 /  7,95 € - 52.07 ffr. / 180 pages
ISBN : 978-2-84965-315-9
FORMAT : 13x18 cm
Imprimer

Et si le Chevalier d’Éon n’était ni un homme, ni une femme, mais les deux tout à la fois ? Voici la thèse que soutient ce manga fantastique qui nous plonge en plein règne de Louis XV, dans un Paris traumatisé par le massacre de jeunes vierges. Ces meurtres en série semblent perpétrés par d’étranges poètes adorateurs de Satan qui écrivent leurs oeuvres démoniaques avec le sang de leurs victimes.
Sulfureuse et sanguinolente, cette œuvre délicieusement désuète magnifie avec audace le pouvoir des mots. La fascination morbide qu’expriment Ubukata et Yumeji pour le Mal emporte le lecteur au cœur d’une folie où inceste, personnalités multiples et psychopathie sont omniprésents. Une violence inouïe émane de cette création à l’imagerie gothique forte (poudre et dentelles, glaive et plume), où corps mutilés et scènes de meurtres saisissantes sont légion, soutenus par des illustrations hargneuses au trait virulent.
Les frasques de ce Chevalier d’Éon schizophrénique alimentent un scénario fantasque, qui mêle sans complexe magie noire, satanisme et références bibliques à un soupçon de mythologie égyptienne. Le tout dans un style grandiloquent, étayé par de nombreuses circonvolutions et ellipses qui ajoutent à la confusion du récit, et peuvent finir par agacer. La multitude de personnages historiques qui peuplent cette saga est souvent appréhendée de manière totalement fantaisiste, l’émancipant de la réalité pour ne privilégier que l’attrait romanesque de ces personnalités. Un délire baroque et empesé.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 03/03/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd