L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 décembre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Comics  
 

Black is beautiful
Mark Waid   J.G. Jones   Strange Fruit
Delcourt - Comics 2017 /  15.95 € - 104.47 ffr. / 128 pages
ISBN : 978-2-7560-9185-3
FORMAT : 19x28,4 cm
Imprimer

Chatterlee, Mississipi, 1927. Le fleuve gronde, grogne, et la crue menace de dévaster toutes les terres environnantes. Toute une communauté s’affaire pour éviter le pire, mais que faire quand à l’intérieur même de cette ville, les querelles, les colères et les suspicions pourrissent tous les rapports. Et surtout que faire quand le racisme est toujours aussi présent, étouffant, effrayant ? Un ingénieur Noir est dépêché de Washington pour évaluer la situation mais on lui rétorque assez rapidement que le problème ici c’est qu’il y a « un peu trop de nègres en costume ». Ambiance. Aussi, alors que la catastrophe est imminente, tout s’accélère, un enfant disparaît, des encapuchonnés décérébrés du KKK se mettent en chasse et surtout, surtout… un homme tombe du ciel. Un surhomme. Un colosse noir immense, doué d’une force prodigieuse, muet, mais doté d’une prodigieuse intelligence lui permettant d’aider, à sa façon, ces pauvres petits humains abasourdis.

Black Panther ou Power Man ne sont pas les premiers super-héros noirs. En tout cas, chronologiquement, le titanesque extraterrestre crée par Mark Waid dans ces pages devance même Superman. Et si l’étranger fait peur, on peut dire que celui-ci tombe bizarrement au bon endroit, au bon moment. Dans cet état profondément marqué par le racisme, qui a encore du mal à se remettre de la fin de l’esclavage, et qui ne se défait toujours pas de ses préjugés, un état qui pratique le lynchage comme on va acheter du pain, et où la ségrégation semble naturelle et normale, l’arrivée d’un sauveur noir ne peut qu’être accueillie que froidement.

Le récit de Mak Waid s’éloigne du comics de super-héros traditionnel en insistant sur le contexte historique marqué. Ici le super-vilain qui s’oppose au Colosse venu de l’espace est une entité invisible, une gangrène qui s’empare des esprits et pousses les fermiers comme les notables à se mettre une capuche blanche sur la tête. Pas de super batailles donc, mais une belle histoire, magnifiée par les peintures de J.G Jones qui rappellent les illustrations de Norman Rockwell : on est dans cette même Amérique à la fois fantasmée et cruellement réelle, rêvée et cauchemardesque. Il y a parfois des longueurs, et des personnages un peu faiblards mais l’ensemble donne un très beau comics, ambitieux et prenant.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 12/05/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Irrécupérable (tome 2)
       de Mark Waid , Peter Krause
  • Hunter Killer (tome 2)
       de Mark Waid , Marc Silvestri , Eric Basualda
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd