L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 26 mars 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Affrontements sur les rives du fleuve de métal
 Taduc   Serge Le Tendre   Céline Puthier   Chinaman, tome 4 - Les mangeurs de rouille
Humanoïdes associés 2000 /  9.77 € - 63.99 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7316-1423-4
FORMAT : 23 X 30
Imprimer

La conquête de l\'Ouest constitue l\'un des plus grands mythes américains fondateurs, mais les historiens sont en mesure d\'estimer rétrospectivement combien elle s\'est accompagnée de nombreuses entorses au droit et à la liberté des hommes. Ce western du développement de la nation américaine, Le Tendre et TaDuc ont choisi de l\'illustrer à partir du point de vue d\'un nomade à même de juger, par ses analyses itératives, de la bestialité des hommes.

Ainsi donc, de \"la Montagne d\'or\" (le port de San Francisco), à \"Pour Rose\" (les convois de caravanes) en passant par \"A Armes égales\" (les trappeurs du grand Nord), Chen Long Anh/John Chinaman se mue en (l\'involontaire?) cartographe du continent et des travers américains. Il était hautement probable -voire attendu par les déjà fans de la série- que, tôt ou tard, sa route croiserait celle du chemin de fer et des poseurs de rails, autrement appelés \"les mangeurs de rouille\". Mais l\'épisode à visée édificatrice a cette fois-ci une importance d\'autant plus grande dans le trajet personnel du héros-redresseur de torts qu\'il se trouve confronté, non seulement aux \"fils de la terre\" (des Irlandais ivrognes et xénophobes à tout crin), mais aussi aux \"fils du ciel\", ses propres frère les Chinois, utilisés par le Central Pacific comme main d\'oeuvre bon marché et corvéable à merci.

Rivées au lent cheminement de la voie ferrée traversant plaines et montagnes, les deux communautés sont à couteaux tirés. Incarnant la liberté de pensée et de mouvement, l\'ancien garde du corps d\'un chef de la mafia chinoise a conquis de haute lutte son autonomie en prenant ses distances vis-à-vis des siens et de leurs principes. Mais parce qu\'il prend à Freeburg la défense d\'un ouvrier malmené par un Blanc aviné, il est contrait d\'accepter au nom de l\'honneur d\'abord l\'hospitalité puis la protection des Chinois du chantier. Dégainant les préceptes philosophiques aussi vite que les deux sabres qu\'il porte croisés dans le dos, ce mixte impensé de Rambo et du Kane de Kung-Fu stigmatise par sa force morale la lâcheté, quand ce n\'est pas la barbarie, des traditions.

Autour du camp du \"fleuve d\'acier\", les Chinois vivant dans des conditions beaucoup plus précaires que celles des Irlandais affichent un impertinent appétit du travail -explicable en grande partie par le remboursement qu\'ils doivent aux triades qui leur ont permis de faire le voyage. Les heurts se multiplient en fonction des intérêts des uns et des autres, encadrés par les religieux méthodistes contestant les moeurs régnant sur le chantier et par un journaliste venu retracer la grande aventure des pionniers du Central Pacific. Le tout est mis en scène par des encadrements de case bien distribués, avec parfois un effet panoramique et l\'incrustation graphique en quelque sorte de la voix off du héros.

Dans des décors soignés aux couleurs attrayantes, le scénario se suit impeccablement, avec un sens du détail qui n\'est pas sans contribuer au succès de cette série : ainsi de l\'épisode des \"hommes-paniers\" désignant la manière par laquelle les \"fils du ciel\" disposent les explosifs afin de faire sauter les parois rocheuses sur le trajet du \"monstre de feu\". Tragédie d\'amour également, les Mangeurs de rouille est un récit complet, aussi éloquent qu\'évocateur. Et l\'on se prend à rêver de la rencontre entre Chinaman et Blueberry…


Frédéric Grolleau
( Mis en ligne le 06/02/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd