L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 juillet 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

La vie des pestes
 Delaf    Dubuc   Les vacheries des Nombrils (tome 1) - Vachement copines
Dupuis 2017 /  10.95 € - 71.72 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2-8001-5716-0
FORMAT : 22x30 cm
Imprimer

Les fans des Nombrils connaissent bien Jenny, Vicky, et Karine, leur souffre-douleur/copine préférée… la série, qui commençait avec une Karine cible de toutes les tracasseries de ses deux copines, voyait la victime se transformer en star. Ce n’était que justice, mais il faut bien l’avouer, Jenny et Vicky sont de petites pestes sympathiques et cela aurait été dommage de gâcher un tel potentiel de mesquinerie, d’égoïsme, de perfidie et de méchanceté. Et donc Delaf et Dubuc partent pour une nouvelle série, où l’on se retrouve comme au premier jour des Nombrils : Karine, et d’autres, sont les victimes régulières des divers plans de Jenny et Vicky. Jenny, aussi jolie que bécasse, et Vicky, encore plus cruelle que belle. Des vacheries, des méchancetés, des calomnies, des mensonges, des manipulations, de lapins, des commérages : l’arsenal des deux adolescentes est immense. Avantage : on retrouve quelques têtes connues, comme le mystérieux John John, au secret encore bien gardé, le seul fantasme de Vicky et Jenny, ou encore Murphy et son acné explosive (et avec, à cet égard, l’un des gags les plus affreux qui puissent se faire…). Et puis il se passe des choses mystérieuses : certains garçons résistent au charme des deux pestes : enfin !

Les séries parallèles à une grande série ne sont pas toujours réussies, mais Delaf et Dubuc ont su, avec les Vacheries des nombrils, revenir à la recette originelle : l’histoire de deux pestes qui s’acharnent, avec plus ou moins de succès, sur l’univers. L’esprit, les histoires, en une ou deux pages, et le graphisme sont à l’aune de la série originelle, drôles, enlevés et rythmés, sans temps mort. On apprécie à la fois le coup de crayon vif et fluide de Delaf, et l’humour corrosif, voire gentiment douteux de Dubuc : les deux font la paire pour une série qui complète agréablement les Nombrils, et permet aux fans de retrouver Vicky et Jenny dans leur meilleure forme.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/06/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Nombrils (tome 6)
       de Delaf , Dubuc
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd