L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 19 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Humour  
 

La Galerie des gaffes
 Collectif   La Galerie des gaffes
Dupuis 2017 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 64 pages
ISBN : 9782800170688
FORMAT : 21,2x29,2 cm
Imprimer

Il y a 60 ans, un drôle de personnage pénétrait en silence les pages du magazine Spirou. D’abord une présence discrète, juste un étrange gus en pull vert (le costume n’a pas duré longtemps), l’œil fatigué et qui traîne sa silhouette étrangement courbée dans les couloirs. Spirou finit par lui demander ce qu’il vient faire là : le bonhomme prénommé Gaston prétend qu’on lui a dit de se présenter dans les locaux de la rédaction pour y travailler. Soixante ans plus tard, Gaston n’aura pas beaucoup travaillé, en tout cas pas comme il aurait fallu. Mais il a en revanche accumulé gaffes, bévues et boulettes. Il a fabriqué les inventions les plus extravagantes qui, parfois, fonctionnent. Et il a provoqué chutes, dégringolades et un joyeux bazar à chaque fin de page ou presque. Mais il a aussi fait preuve d’une poésie remarquable, d’une générosité improbable et d’une bonne humeur exemplaire. Un grand personnage de bande dessinée, une pointure, une icône que la mort de Franquin a remisé au placard. Pas de Marsupilami reboot pour ce personnage et heureusement.

Mais voilà l’heure de la célébration et Dupuis a eu la bonne idée de demander à ses auteurs, et d’autres, de plancher sur le sujet. Chacun aura droit à sa page pour faire revivre le plus mauvais employé de bureau du monde. Et si l’on aurait pu craindre un album inégal, plombé et pas drôle, il n’en est rien. C’est une bénédiction, un festival de pages réussies, de coups de chapeau élégants et étonnants, une ribambelle joyeuse de talents surmotivés par leur sujet.

Il faut dire que l’univers de Gaston a de quoi ravir et les auteurs convoqués ici ont su, chacun à leur façon, retirer ce qui nous a plu, un jour ou l’autre, dans le travail de Franquin : les inventions folles, les colères de Fantasio puis celles de Prunelle, les contrats jamais signés, mais aussi cette ambiance tantôt douce tantôt surexcitée de la vie de bureau, et à l’extérieur ce quotidien gris, crasseux toujours point de départ vers un ailleurs rêvé.

Tout est là dans cet album anniversaire. Il y a les super bons élèves, ceux qui, dans le dessin, pastichent Franquin à la perfection (incroyable Delaf, mais aussi Grégory Panaccione ou Yoann). Et puis ceux qui préfèrent emmener le personnage dans leur univers pour une jolie variation graphique des personnages et des objets (la voiture de Gaston, le Gaffophone…). C’est même l’occasion pour Trondheim de dessiner des personnages humains !
D’autres ont installé Gaston dans notre quotidien actuel, avec son lot de réseaux sociaux, de jeux en ligne, et de temps qui passe (Frank Pé imagine le Gaston de 60 ans)
Il y a aussi les artistes que l’on ne pensait pas trouver là – Blutch, Goossens ou Götting – et qui ajoutent une variété supplémentaire à ce cérémonial qui n’a rien de triste ou d’ampoulé.

Une belle réussite.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 19/10/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd