L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 24 juillet 2017
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  Albums  
 

Surréaliste
M. Xabi   Olivier Thiébaut   L'Invention des oiseaux à plumes - Et autres fables en boîtes
Sarbacane 2006 /  17.50 € - 114.63 ffr. / 33 pages
ISBN : 2-84865-123-7
FORMAT : 29,0cm x 29,0cm
Imprimer

Il ne s’agit pas dans cet ouvrage seulement d’inventions scientifiques ayant défrayé la chronique d’un autre temps, mais d’inventions tout court : de celles qui nous viennent à l’esprit à propos de tout et de rien. Seize sujets aussi communs que l’aspirateur, le robinet et la roue, ou encore la baleine, la poule et le loup, sont abordés par les auteurs qui nous expliquent, images à l’appui, comment les choses et les animaux qui nous entourent sont devenus ce qu’ils sont – un peu à la manière dont un Kipling, dans les Histoires comme ça, nous explique comment le chameau eut sa bosse.

Certaines de ces fables commencent comme il se doit, surtout lorsqu’il s’agit de loups, par «il était une fois», mais la plupart sont introduites par «Avant». Comme celle concernant les oiseaux : «Avant, les oiseaux polluaient beaucoup. Il y avait des oiseaux à moteur, des oiseaux à huile et des oiseaux à hauts-fourneaux. A cause d\'eux, le ciel était tout le temps noir et nuageux. Alors, dans une usine à oiseaux, un ingénieur eut l\'idée de faire des oiseaux qui ne polluaient pas. Des oiseaux cent pour cent naturels». Exposition limpide pour arriver à «ce qu’il fallait démontrer» : «Et c’est ainsi qu’il y eut des oiseaux avec des plumes».

Ces fables démonstratives, dont les «CQFD» tiennent lieu d’apologues, nous apprennent comment «les poissons ne devinrent pas les êtres les plus inventifs du monde» ou pourquoi «les roues carrées furent oubliées dans un grand placard à mauvaises idées, avec les chapeaux de verre et les savons qui dansent».

Xabi M. (François-Xavier Molia), qui est plus connu pour ses romans (Fourbi, Supplément aux mondes inhabités, Le Contraire du lieu) que pour ses albums «jeunesse», nous avait pourtant déjà emmenés l’an dernier dans un beau voyage imaginaire au royaume de Léon Flibuste, roi d’une «très petite île», où les gens ont peu de mots. On se souvient alors de l’ogre Saturnin, qui se nourrissait de «grands mots» et de «beaucoup de mensonges»… Faut-il donc douter que cette fois encore l’auteur ne nous dise pas la vérité ? Est-ce bien vrai qu’«avant les poules avaient tout le temps froid» ? Qu’«avant les zèbres étaient rouges et très libres» ? Qu’«avant [encore et toujours] les dictionnaires racontaient n’importe quoi» ? Qu’importe tout cela puisqu’«on se mit à faire des romans». C’est bien d’imaginaire qu’il s’agit, et l’imaginaire ne ment jamais, il invente.

Xabi M. n’auraient pu trouver meilleur comparse qu’Oliver Thiébaut pour montrer au regard ces histoires de mots. Car tous deux sont piqués de surréalisme ! Le surréalisme des débuts, celui des bric-à-brac, des boîtes à fatras et des collages loufoques. Et justement, Olivier Thiébaut a «20 ans de boîtes» à fatras derrière lui : il trouve, collectionne, additionne, superpose les objets les plus insolites et les plus communs, dans des boîtes qui servent de scènes à une théâtralisation du quotidien. Voilà un album qui plaira à tous ceux qui aiment la poésie des mots et des images, mais encore l’humour, car cet album en est plein. Nous saluons aussi l’excellent travail des photographe et maquettiste de cet ouvrage, qui participe à la réputation des éditions Sarbacane.


Rachel Lauthelier-Mourier
( Mis en ligne le 24/10/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd