L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 
Les Fastes de la renommée
Dossier LE SOLEIL ET SES RAYONS
Dossier LE SOLEIL ET SES RAYONS
Le Chancelier Séguier (1588-1672)
La Santé de Louis XIV
Louis XIV
Les Oisivetés de Monsieur Vauban
Fontenelle et l'invention de l'histoire des sciences à l'aube des Lumières
Politique, guerre et fortification au Grand Siècle
Monsieur de Saint-Simon
Louis XIV
Vauban
Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV
Vauban
Sauver le Grand Siècle ?
L'Intendance de Lorraine et Barrois à la fin du XVIIe siècle
Richelieu
La Maison médicale du Roi - XVIe-XVIIIe siècles
Le Versailles de Louis XIV
Le Roi, la cour et Versailles
Le Versailles de Louis XIV - Un palais pour la sculpture
André Le Nôtre
Louis XIV - Homme et roi
Le Roi-Soleil et Dieu
Alexandre Bontemps
Chamlay - Le stratège secret du Louis XIV
Louis XIV et vingt millions de Français
Colbert - La vertu usurpée
Régner et gouverner - Louis XIV et ses ministres
Louis XIV - L'Homme et le roi
Le Discours de vérité dans les Mémoires du duc de Saint-Simon
L'Année des quatre dauphins
Le Grand règne
L'Impôt du sang
Les Demeures du soleil
Richelieu
Colbert
Tourville
Une singulière famille
Le comte d'Argenson (1696-1764)
Stanislas Ier
Turgot
Mazarin
Colbert, marquis de Seignelay
la Monarchie entre Renaissance et Révolution
Le roi Stanislas
Colbert ou le serpent venimeux
Souvenirs du marquis de Valfons
Le Règne de Louis XIV (2 vol.)
Le Courrier du Roi en Orient
Crown, Church and Episcopate under Louis XIV
Splendeurs et misères du XVIIe siècle
Louis XIV à la conquête des Pays-Bas espagnols
Carlo Vigarani, intendant des plaisirs de Louis XIV
Les Daliès de Montauban
Mémoires de Monsieur de Gourville
Michel Chamillart
Richelieu
Les Fastes de la renommée
Les Valets de chambre de Louis XIV
Etre femme au temps de Louis XIV
Chronique de la Fronde
Le Despotisme éclairé

La première modernité à travers les fêtes
Françoise Siguret   - XVIe et XVIIe siècles
CNRS éditions 2004 /  39 € - 255.45 ffr. / 306 pages
ISBN : 2-271-06191-1
FORMAT : 17x24 cm

L'auteur du compte rendu : Françoise Hildesheimer, conservateur en chef aux Archives nationales, est professeur associé à l'université de Paris I. Elle a notamment écrit Fléaux et société. De la Grande Peste au choléra . XIVe-XIXe siècles (Hachette, 1999) et vient de publier un Richelieu chez Flammarion.
Imprimer

Une «course que de surprenants navires ont conduite à travers l’Europe, de naumachies en carrousels», en un âge baroque qui donna à une Renommée héritée d’Ovide et de Virgile une place centrale dans ses représentations, tel est l’objet de cette contribution spécialisée en forme d’essai (fort bien illustré) sur l’histoire culturelle et artistique de la première modernité visitée à travers son art des fêtes et spectacles.

La Renommée y vit dans un palais ouvert à tous vents que le bronze rend sonore et qui prend parfois la forme d’une tour, se revêt d’une robe parsemée d’yeux et d’oreilles, embouche sa double trompette en forme de serpent qui sonne le bien comme le mal, se perche sur la boule du monde, prend son envol dans les airs de la scène de théâtre, conduit joutes et carrousels ou défile dans les rues des villes sur un char qui prend volontiers la forme d’un navire et tend de plus en plus à proclamer le triomphe du roi de gloire. Son adaptation à la glorification de l’État royal est à la mesure de sa plasticité, laquelle fait tout aussi bien écho à l’épisode transitoire du ministériat, puisque, dans le fastueux château que Richelieu se fait construire, elle trouve sa place à l’entrée pour accueillir les visiteurs, et use de ses deux trompettes pour célébrer conjointement la gloire du roi et celle du ministre… Mais, bien sûr, après les Médicis, c’est Louis XIV qui en fera le plus bel usage, l’instrumentalisant jusqu’à la réduire au rang de simple utilité !

Ajoutons que la rapidité de ses déplacements aériens pourrait bien constituer un bel atout en un temps marqué par la lenteur des communications, où être correctement informé, même quand on était à la tête de l’État, n’allait pas de soi, et où le souverain demeurait tributaires de rapports de subordonnés, transmis avec une lenteur qui multipliait les occasions d’incertitudes et d’imprécisions, où, aussi, la rumeur et les fausses nouvelles avaient souvent le pas sur l’information utile. Bref, la Renommée pourrait jouir d’une rapidité qui rendrait son contrôle encore plus nécessaire.

Avec une virtuosité, qui sollicite autant qu’elle l’accroît la culture de son lecteur, Françoise Siguret embarque donc celui-ci sur le char de la Renommée et, allant de fête en fête, lui fait sillonner le ciel de cette première modernité baroque dont elle lui donne à relire et à voir le foisonnant et rhétorique corpus festif (près de quatre vingt fêtes ou spectacles cités) avec ce conducteur ailé et sonore qui, par les représentations artistiques et la propagande, finit par se dissoudre dans l\'histoire politique du Grand Siècle à laquelle elle apporte, au total, une très originale contribution.


Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 09/11/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd