L'actualité du livre et du DVDrencontre rencontrefemme Jeudi 2 octobre 2014
    
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Un Parnasse stérile ou le culte de l’art ?
Yann Mortelette   Le Parnasse
PUPS 2006 /  20 € - 131 ffr. / 444 pages
ISBN : 2-84050-443-X
FORMAT : 15,0cm x 21,0cm

L'auteur du compte rendu : Rémi Mathis est élève à l'Ecole Nationale des Chartes. Il prépare une thèse sur Simon Arnauld de Pomponne sous la direction d'Olivier Poncet (ENC) et Lucien Bély (Paris IV).
Imprimer

L’attention portée à la réception des œuvres depuis quelques dizaines d’années a amené à accorder une attention plus soutenue à la critique contemporaine des œuvres, ce qui passe par la réédition de textes jadis publiés dans des périodiques.

Or, à ce titre, l’exemple du Parnasse est tout à fait intéressant dans son ambiguïté. Car la notion même de Parnasse est très difficile à appréhender. Il existe diverses listes de prétendus membres qui se contredisent et dont aucune n’est satisfaisante. Il n’existe pas de texte théorique, de manifeste qui pose des principes ou une esthétique. Dans ce cadre, la lecture de la critique est importante : elle éclaire à la fois la signification esthétique et la signification historique du mouvement, qui se répondent dans ces textes.

Éclairer est cependant un grand mot tant le Parnasse semble échapper à son époque. Tantôt le mouvement est vu comme la continuation logique du romantisme, tantôt comme un anti-romantisme. Sont-ils de nouveaux classiques ou des précurseurs du symbolisme ? Le Parnasse est-il une école ? Les très nombreux textes proposés se contredisent en tentant d’apporter des éléments de réponse. La parole est en effet donnée à la plupart des grands écrivains et critiques de l’époque. D’une part, les parnassiens eux-mêmes qui expliquent leurs positions, sans toutefois qu’on puisse trouver une cohérence entre eux tous : Louis-Xavier de Ricard, Banville, Catulle Mendès,… De l’autre, des adversaires du Parnasse, là encore d’une grande diversité : Émile Zola, Charles Maurras, Barbey d’Aurevilly…

Lire les appréciations des contemporains est également intellectuellement très rafraîchissant pour le lecteur d’aujourd’hui. Qui oserait de nos jours attaquer Mallarmé ou Verlaine en critiquant un enjambement ou en ironisant sur leur désespérance jugée toc, en affirmant qu’ils ne sont que de pâles imitateurs de Baudelaire (pp.75, 77) ? Lire ce type d’écrits amène tout lecteur à remettre en cause des jugements trop rapidement acceptés et à réfléchir sur la véritable valeur de ces auteurs. Ce livre apporte également un témoignage intéressant pour l’histoire de la critique. Bien que des auteurs se plaignent aujourd’hui des attaques dont ils font l’objet, la critique actuelle n’a rien à voir avec celle de la fin du XIXe siècle. Si certains articles sont de beaux morceaux d’ironie (par exemple Émile Zola, pp.101-104), d’autres exhalent une violence qui n’a heureusement plus cours à notre époque qui a compris tout le pouvoir du silence.

La perception qui filtre de l’ensemble de ces textes est fondamentale car elle a eu une longue postérité. En fait, jusqu’à ce que Yann Mortelette réévalue l’importance du mouvement dans sa thèse (Fayard, 2005), nous vivions largement sur des visions du Parnasse datant de cette époque. Il met ici en valeur les textes proposés par une intéressante et très claire préface qui explique les enjeux de l’époque ainsi que par des notices individuelles qui ne sont pas seulement biographiques mais qui expliquent et éclaircissent la position de chacun. Un index complète utilement ces annexes.

Ainsi, ce recueil est particulièrement le bienvenu pour mieux comprendre les positions des uns et des autres et la réception de la poésie parnassienne. M. Mortelette exhume des textes peu connus mais révélateurs des conceptions esthétiques d’une époque. Par la diversité des textes retenus et des journaux dont ils sont tirés, le nombre d’auteurs différents, la fourchette chronologique (1866-1925), il donne un excellent aperçu des polémiques qui ont entouré ce grand moment de la poésie française. Nous ne pouvons alors que (re)lire son Histoire du Parnasse à la lumière de ces textes.


Rémi Mathis
( Mis en ligne le 12/06/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Histoire du Parnasse
       de Yann Mortelette
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2014
     
    rencontre site de rencontre annonce rencontre rencontre belgique rencontre femme rencontre homme livre dvd chat rencontre