L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Un précieux abrégé historique sur le climat
Emmanuel Le Roy Ladurie   Anouchka Vasak   Daniel Rousseau   Les Fluctuations du climat - De l'an mil à nos jours
Fayard 2011 /  22 € - 144.1 ffr. / 321 pages
ISBN : 978-2-213-65424-9
FORMAT : 15,3cm x 23,5cm

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et enseignant, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.
Imprimer

Créateur dans les années 1970 de l’histoire du climat, Emmanuel Le Roy Ladurie reste son grand spécialiste français et a accumulé au fil du temps une somme inégalée de connaissances. En 2004, 2006 et 2008, il en a livré le détail dans sa magistrale Histoire humaine et comparée du climat, en trois épais volumes totalisant un ensemble de plus de mille pages. Avec Daniel Rousseau et Anouchka Vasak, il nous propose à nouveau une relecture climatique des mille dernières années, sous forme d’un abrégé.

Contrairement à ses précédents ouvrages, Emmanuel Le Roy Ladurie nous livre ici une vision plus techniciste du temps qu’il fait dans le temps qui passe. Plus condensé, plus concentré sur les données météorologiques, il s’agit ici avant tout d’écrire une histoire sans les hommes, bien que les sources convoquées soient essentiellement de leur fait. L’objectif de cet ouvrage n’est pas de mesurer les influences réciproques à l’échelle planétaire ou même locale des hommes et du climat – ce qui serait de l’histoire environnementale – mais de décrire les variations climatiques depuis l’an mil.

L’auteur rassemble ainsi en 300 pages ordonnées selon une progression chronologique scindée selon les fluctuations climatiques, l’essence même de son corpus de données sur le climat, le rendant ainsi plus clair et plus accessible. Il est caractéristique pour l’objet du livre de constater que ce sont les données physiques qui commandent l’ordonnancement de la pensée et non les évolutions des sociétés humaines. C’est ce qui est original et riche de perspectives dans l’approche d’Emmanuel Le Roy Ladurie ; c’est également la principale limite de ce livre. Il ne faut pas s’attendre à une interrogation sur les rythmes et les impacts de l’anthropisation croissante de la planète. L’absence d’introduction et de conclusion ainsi que de problématique sont symptomatiques du caractère de l’ouvrage. Certes les auteurs ont néanmoins à cœur de relier les faits météorologiques et climatiques aux faits humains, particulièrement pour expliquer en partie les agitations populaires, les disettes et famines, les mortalités excédentaires. Mais c’est à une explication parcellaire, presque événementielle et annuelle, qu’ils donnent corps, sans développer une vision d’ensemble des évolutions.

Ce défaut est simultané d’un certain avantage pour peu que l’on considère cet ouvrage comme un instrument de travail. En effet, nous avons ici une vraie mine de données météorologiques à laquelle l’historien ou le simple curieux peuvent se référer en toute confiance. Précisément établies, les séries statistiques brossent une image sur la longue durée du climat et s’avèrent très précieuses dans toute mise en perspective de la vie et de l’histoire des hommes. L’abondante bibliographie est un guide sûr ; les séries mensuelles des températures à Paris entre 1676 et 2010 établies par Daniel Rousseau et présentées dans un vaste tableau statistique en fin de livre sont une référence très utile.

Ce qu’Emmanuel Le Roy Ladurie et ses collaborateurs ne font pas ici, ils permettent aux autres de le réaliser aisément. La clé de lecture qu’ils offrent ainsi est à elle seule riche de sens car leur analyse des fluctuations du climat débouche, par exemple, sur une périodisation originale. Cet ouvrage, sans doute un peu ardu à lire en continu, reste un excellent outil de travail pour historien amateur ou professionnel.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 15/11/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Histoire humaine et comparée du climat
       de Emmanuel Le Roy Ladurie
  • Histoire humaine et comparée du climat
       de Emmanuel Le Roy Ladurie
  • Histoire humaine et comparée du climat
       de Emmanuel Le Roy Ladurie
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd