L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 19 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

La conquête du ciel vue de Paris
Frédéric Borel   Paris à la conquête du ciel - Des ballons aux avions, 150 ans d'exploits et d'inventions
Parigramme 2017 /  19,90 € - 130.35 ffr. / 223 pages
ISBN : 978-2-84096-992-1
FORMAT : 14,4 cm × 21,0 cm
Imprimer

Frédéric Borel, professeur de physique, nous avait déjà offert chez Parigramme un panorama des grandes expériences scientifiques menées à Paris. Ici, il présente un panorama de ce que l’on peut également qualifier d’expériences : les tentatives de s’élever dans les airs et d’y circuler, de réaliser le vieux rêve d’Icare sans connaître son destin tragique.

Il existe certes d’excellentes raisons de lier ainsi le nom de Paris à la conquête du ciel, pour reprendre le titre de l’ouvrage. C’est en effet là qu’ont eu lieu de nombreuses «premières mondiales» : la première tentative réussie de s’élever dans les airs par Pilâtre de Rozier et le marquis d’Arlandes en 1783 ; la première ascension en ballon à hydrogène par Charles et Robert, la même année ; en 1797, le premier saut en parachute accompli par Garnerin ; tout ce que l’auteur regroupe sous l’étiquette de «pionniers». Mais Paris, c’est aussi le théâtre de nombreux exploits : Godefroy passant sous l’Arc-de-Triomphe de l’Etoile pour protester contre la portion congrue réservée aux aviateurs lors du défilé de la victoire du 14 juillet 1919 ; l’atterrissage de Védrines sur le toit des Galeries Lafayette, la même année mais pour des motifs publicitaires. Paris, plus sérieusement, c’est encore le cadre de progrès décisifs dans les domaines scientifiques (premières ascensions en haute altitude) ou artistiques (première photographie aérienne). C’est enfin, pendant le siège de Paris par les Prussiens, la ville d’où s’envolent les ballons qui permettent à Gambetta de s’échapper et, surtout, aux Parisiens d’envoyer de leurs nouvelles à leurs correspondants de Province …

Mais ces exploits s’accompagnent souvent, aussi, de drames dus parfois à l’imprudence ou, plus souvent, à un simple incident technique. Que l’on se souvienne par exemple que les montgolfières et les premiers ballons dirigeables étaient gonflés à l’hydrogène ! C’est ainsi que Sophie Blanchard, «aérostière officielle de la Restauration», meurt en 1819 et que le 12 mai 1902, un énorme dirigeable s’abat brutalement avenue du Maine sans faire heureusement d’autre victime que les deux passagers.

Au-delà de l’évocation de ces drames, l’auteur n’oublie pas de rappeler le caractère festif des ascensions avec des ballons captifs, tout comme la tenue du premier salon aéronautique en 1908, en annexe du salon de l’auto au Grand Palais, qui attire une foule innombrable ! De plus, sur un plan plus sérieux, il saisit l’occasion pour développer les divers progrès techniques qui ont permis non seulement de décoller et de voler, mais aussi de maîtriser le vol et d’éviter d’être le jouet des éléments : voilure, moteur, etc. Il clôt enfin son propos sur la création du premier aérodrome de la capitale et l’ouverture des premières lignes commerciales au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Ce tableau, trop bref et nécessairement très incomplet au regard de la richesse de l’ouvrage, fera aisément comprendre que l’on a là une mine d’informations, ceci d’autant que l’auteur prend soin de localiser précisément chaque événement à l’aide de croquis fort utiles et de l’illustrer de dessins ou de photographies. Le propos est divisé en courts chapitres qui rendent la lecture facile. En conclusion, un voyage dans le temps et dans l’espace (aérien) au-dessus de Paris, qui passionnera le lecteur curieux et complètera utilement sa bibliothèque parisienne.


Jean-Etienne Caire
( Mis en ligne le 23/10/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd