L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 27 mars 2017
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Et la Prophétie se fit Etat
Mohammed Abed Al-Jabri   La Raison politique en Islam - Hier et aujourd'hui
La Découverte - Textes à l'appui 2007 /  26 € - 170.3 ffr. / 331 pages
ISBN : 978-2-7071-5303-6
FORMAT : 15,5cm x 24,0cm

L'auteur du compte rendu : Juriste, essayiste, docteur en sociologie, Frédéric Delorca a dirigé, aux Editions Le Temps des Cerises, Atlas alternatif : le monde à l'heure de la globalisation impériale (2006).
Imprimer

Mohammed Abed Al-Jabri, professeur de philosophie à l’université Mohammed V de Rabat, qui fut proche du premier ministre de gauche Abderrahmane Youssoufi, s’est investi depuis les années 1980 dans un vaste chantier de «critique généalogique» de la Raison politique arabe à travers une œuvre, Naqd al-‘aql al-‘arabî («Critique de la raison arabe»), dont le présent ouvrage constitue le troisième tome, initialement publié dans sa langue d’origine à Beyrouth en 1990.

Dans ce livre, La Raison politique en Islam, l’auteur s’attache à montrer que l’Etat musulman, issu de la Prophétie mahométane (la Da_wa), s’est articulé dès son origine autour de trois notions : la tribu, le dogme, le butin. A partir de la prise du pouvoir par Muawiya (Mu_âwiya), gouverneur de Syrie, qui en 661 se fit appeler «calife» et institua un Etat monarchique et répressif, un premier pas fut effectué vers le rattachement du pouvoir temporel du calife au droit divin, devant conduire à son absolutisation sous les Abbassides, qui le calquèrent sur les modèles babylonien, pharaonique et perse du Proche-Orient antique.

En reconstituant minutieusement ces étapes de ce que l’on pourrait appeler la «verticalisation» du pouvoir politique musulman, Mohammed Abed Al-Jabri révèle, par effet de contraste, l’horizontalité initiale de ce pouvoir à l’époque du Prophète et dans sa postérité immédiate, ce qui rejoint les observations antérieures d’autres penseurs progressistes (on songe notamment à Marshall G.S. Hodgson dans les années 1960). A travers cette démarche, la démocratie apparaît non comme un concept occidental importé mais comme un potentiel à l’œuvre dans les textes fondateurs de l’Islam lui-même.

Ainsi, par-delà le travail historique, rigoureux et très instructif – notamment pour les lecteurs peu au fait de l’histoire de la conquête islamique -, La Raison politique en Islam se présente également comme un appel à la refondation constitutionnelle de la pensée politique islamique autour des concepts coraniques de consultation (shûra) et d’un gouvernement (ri_ayya) dans lequel chacun est berger (râ_î) responsable de son troupeau (ra_iyya). L’enjeu aux yeux de l’auteur est de transformer le système tribal en régime civil, politique et social, le butin en une économie fiscale, le dogme en simple opinion (p.319). A ce titre, ce livre de référence constitue une contribution très importante pour la réflexion sur l’avenir des peuples du Maghreb et du Machreq.


Frédéric Delorca
( Mis en ligne le 21/05/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd