L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 octobre 2017
  
 
     
Le Livre
Rayon gay & lesbien  ->  
Littérature
Essais & documents
Bande dessinée

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Rayon gay & lesbien  ->  Littérature  
 

Aux enfers
Gilles Sebhan   Salamandre
Le Dilettante 2014 /  17 € - 111.35 ffr. / 220 pages
ISBN : 978-2-84263-787-3
FORMAT : 12,2 cm × 18,0 cm
Imprimer

A Casablanca, en 1985, dans un lycée très chic de la marine royale, un jeune professeur enseigne le français à des jeunes gens bien élevés. Leur bonne éducation ne les empêche pas de remarquer que leur enseignant oublie régulièrement de mettre, sous son pantalon porté très près du corps, un sous vêtement qui dissimulerait quelque peu ses attributs virils. Il faut dire que leur professeur mène une vie très libre avec son jeune amant Didier et Mouloud, son garçon de ménage.

Comment, simple amateur homosexuel, l’auteur est-il parvenu dans ce cloaque du cœur perdu de la ville, ce gouffre obscur et surpeuplé dont on peut penser que même la police ignore l’existence. Ici, il n’est pas question d’amour mais de sexe, de sexe tarifé. C’est un monde cosmopolite où se retrouvent des paumés, des gamins qui ont envie de pouvoir s’offrir une fringue à la mode, un parfum de luxe contre un peu de temps et un peu de leur corps. Les lieux sont hantés par Mihail, saint Michel, qui passe d’un étage à l’autre, colportant les rumeurs. Il est beau Mihail, d’une beauté un peu démodée, archange déchu que certains qualifient de \'\'pute supérieure\'\'.

Charon le bien nommé trône à l’entrée et, en fonction de vos billets, vous oriente dans les lieux : quatre euros, c’est en haut, salles de cinéma et cabines vidéo ; six euros, c’est en bas, les enfers : hétéros, gays, travestis sont accueillis par les garçons de cabines quelquefois encore assez jeunes pour avoir envie de chahuter comme des gosses. C’est Charon qui a découvert, un soir, le cadavre de \'\'Salamandre\'\'.

Salamandre, tous ici le connaissent, tous connaissent son goût pervers pour les souffrances que lui inflige, sous les regards voyeurs et méprisants, son petit tapin habituel. Souffrance… plaisir. Il lui arrive quelquefois de passer d’une cabine à l’autre, désespéré, semble-t-il, de ne pouvoir obtenir ce pauvre bonheur qu’il est venu chercher. Dans son costume noir, les yeux noyés, il longe les couloirs peuplés de prostitués. Certains le disent trafiquant d’armes, propriétaire de bar ou même militaire. Des légendes couraient sur son compte… Qu’en est-il ?…

Deux-cent-vingt pages pour descendre \'\'aux enfers\'\' avec l’auteur et y découvrir le cadavre de Salamandre. Un ouvrage d’une poésie brutale et délicate, odeurs et bruits entremêlés… Le lecteur vit sans ménagements la damnation de l’auteur.


Anny Lopez
( Mis en ligne le 21/04/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd