L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

L’Aventuriste
de J. Bradford Hipps
Belfond 2018 /  21 €- 137.55  ffr. / 343 pages
ISBN : 978-2-7144-7572-5
FORMAT : 14,1 cm × 22,6 cm

Jérôme Schmidt (Traducteur)

Le blues du businessman

Ce brillant et généreux premier roman de J. Bradford Hipps explore la culture et les arcanes de l’entreprise ; un narrateur observe avec recul son cadre de travail. Henry Hurt est programmeur et directeur chez Cyber Systems. C’est un trentenaire amusant, pince sans rire et sensible. Il est compétent dans son job et il en est fier.

Sa sœur Gretchen est une altruiste revenue vivre à Minneapolis avec leur père ; elle travaille dans une association caritative. Elle est convaincue que son frère n’est pas au sommet de ses possibilités et qu’un avenir brillant, extraordinaire même, l'attend... Henry, quant à lui, est plus terre à terre : «ce qui me motive, c’est le confort apporté par l’argent, oui et aussi de faire partie de cette communauté de gens brillants et pour la plupart efficaces ; le sentiment d’appartenance qu’on éprouve dans une bonne équipe».

Or son existence paisible se craquèle imperceptiblement. Là est le vrai sujet du roman, la descente programmée d'un businessman placé sur un siège facilement éjectable s’il baisse un tant soit peu la garde. Henry est contraint de se lancer avec ses collègues directeurs de départements dans une tournée pour attirer de nouveaux clients. Cyber Systems traverse une mauvaise passe, les objectifs financiers trimestriels ne sont pas atteints. Et ses déboires amoureux le torturent et perturbent sa concentration au travail, alors qu'en parallèle son père connaît ses premières crises de démence...

Les moments-clés sont mis en scène dans un mélange d’intensité et de décontraction. Henry se lance dans une quête désespérée du sens et se laisse surprendre par les ravissements de l’existence, «ces petits allers-retours au milieu de la beauté». Tout au long du roman, il combat un engourdissement progressif, une sorte de désespoir rampant qui le bouleverse insidieusement, le seul remède étant de se mettre devant un ordinateur. Il n’est pas capable de toujours tenir l’angoisse à distance. «Quand tout semble ligué contre vous, revenir aux fondamentaux. C’est parfois la solution. Descendre jusqu’au plus profond, un univers de non-choses et recommencer. Ne jamais considérer les choses comme acquises (…) On m’a raconté une histoire et j’y ai cru. On m’a arnaqué depuis le début».
 
Un roman vif et élégant, un ton énergique, un style soigné.

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 09/05/2018 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)